Sénégal: Déclassification de la bande des filaos - Le Forum Civil demande l'abrogation du décret

Le Forum Civil, à travers sa section locale de Guédiawaye, dénonce le décret présidentiel portant déclassification de la bande des filaos. Mieux, il demande son abrogation.

Dans la note parvenue à la Rédaction de Sud Quotidien hier, mardi 15 juin, le Forum Civil fustige, en outre, le comportement des conseillers municipaux de la ville de Guédiawaye, tout en réclamant l'audit foncier de la bande.

Selon toujours le communiqué, la section locale du Forum Civil de Guédiawaye appelle à la restauration, la sauvegarde et la conservation de la bande des filaos. Elle tient pour responsables des conséquences liées à l'éradication de la bande toute personne ayant joué un rôle dans la préparation, la signature et l'exécution du décret.

A la tête des personnes ciblées, figurent le Chef de l'État, le Préfet de Guédiawaye, le maire de la Ville de Guédiawaye, les maires et les conseillers municipaux des communes de Wakhinane-Nimzatt, Golf-Sud, Ndiarème Limamou Laye et Sam Notaire. En signant le décret n°2021- 701 du 04 juin 2021, approuvant et rendant exécutoire le Plan d'Urbanisme de Détails (Pud) de la zone nord de Guédiawaye et déclassant 150.58 hectares de la bande de filaos située dans la zone couverte par le Pud, «le Président de la République, vient de poser un acte dommageable, en contradiction absolue avec ses précédentes déclarations concernant cette bande des filaos située dans la zone des Niayes, notamment celle instruisant, lors du Conseil des ministres du 20 juillet 2016, le Premier ministre d'alors à veiller à la préservation stratégique du littoral national, notamment de la bande des filaos et des cordons dunaires», indique le Forum Civil.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X