Ile Maurice: Un policier agressé et volé de sa chaine en argent

Des messages d'injures auraient été envoyés à un policier sur son téléphone cellulaire sur l'application WhatsApp.

Ces injures auraient aussi été adressées à sa petite amie. Une discussion avec un homme soupçonné d'être l'auteur de ces propos dans la soirée du mardi 15 juin à Goodlands a dégénéré. Cet homme l'aurait alors agressé avec un sabre avant de lui voler sa chaine en argent d'une valeur de Rs 500.

Dans sa déposition faite dans la soirée de mardi, ce policier de 29 ans et habitant Goodlands a expliqué qu'il se trouvait au domicile de sa copine dans ce même village quand vers 20 heures 25 il a reçu ces messages. Il dit avoir alors téléphoné à l'auteur de ces messages qui habite la localité avec le téléphone de sa petite amie.

Cet individu lui a alors confié qu'il était chez sa grand-mère de l'attendre car il avait à lui parler. Il était 20 heures 35 lorsque le policier marchait le long de la rue Réservoir, Goodlands à proximité de la mosquée lorsque cet homme l'a accosté et a commencé à l'insulter. Il a par la suite, selon ce policier, retiré un sabre cache derrière son dos pour l'agresser. Le policier dit avoir esquivé les coups mais quand même été atteint à la main droite.

Cet homme a alors profité de la situation pour lui arracher sa chaine en argent et prendre la fuite. Cet endroit n'est pas couvert par des caméras de surveillance de Safe City. Ce mardi, ce policier qui devait travailler avec des policiers de la brigade des mineurs entre 8 heures et 16 heures ne s'était pas rendu au travail.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X