Maroc: Le pays un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'UE (eurodéputé)

Prague — Le Maroc est l'un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'Union européenne et à ce titre elle devrait arbitrer la querelle opposant le Maroc à l'Espagne au lieu d'impliquer d'autres pays, a souligné mercredi l'eurodéputé tchèque Tomáš Zdechovský.

"La coopération à ce jour avec le Maroc a été très fructueuse et je pense qu'elle le restera à long terme. Le Maroc est l'un des partenaires les plus stables et les plus puissants de l'UE, je recommande donc de résoudre les problèmes actuels par le dialogue entre le gouvernement espagnol et le Maroc et de ne pas impliquer d'autres États dans leur conflit", a affirmé M. Zdechovský, dans une interview accordée au site européen EU Bulletin.

"Il s'agit d'un conflit bilatéral entre l'Espagne et le Maroc, mais cette situation difficile peut également avoir des conséquences négatives pour d'autres pays de l'UE", a-t-il fait remarquer.

M. Zdechovský, qui a été parmi les nombreux eurodéputés ayant rejeté la récente résolution du Parlement européen sur le Maroc, avait qualifié cette initiative de "contre-productive pour les relations entre le Maroc et l'Espagne".

Interrogé sur le différend maroco-espagnol justement, il a soutenu que "les deux parties devront entamer des négociations. Elles doivent se mettre d'accord sur la façon dont cette situation peut être corrigée".

Évoquant la question du Sahara, le député européen a affirmé que l'UE devrait suivre la décision américaine de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ce territoire.

"À mon avis, les États membres de l'UE devraient plancher sur cette question bientôt. Je me demande pourquoi on n'en parle pas encore", s'est-il interrogé.

"Je pense que la décision des États-Unis était bonne et que nous devrions la suivre en tant qu'UE, mais il est clair que nous devons d'abord avoir un débat sur ce point", a-t-il soutenu.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X