Ile Maurice: «La GRA a tellement failli dans sa tâche qu'il faut la dissoudre», affirme Bhagwan

Lors des débats budgétaires, le mardi 15 juin, Rajesh Bhagwan député du MMM, s'est attardé sur plusieurs thèmes dont la gestion de la Gambling Regulatory Authority. Selon ce dernier, la direction de l'instance n'est pas capable de réguler le monde des paris et qu'il est dans ce cas nécessaire de mettre en place un autre organisme, avec à la tête, des dirigeants indépendants.

La GRA a été vivement critiquée par le député mauve. La protection des intérêts des parieurs est devenue le cadet des soucis de cette instance qui fait tout ce qui est en son pouvoir, et même plus, pour protéger et promouvoir les intérêts d'un magnat des jeux, selon le parlementaire.

«Pour corser le tout, la GRA est en train de s'immiscer dans la gestion courante du Mauritius Turf Club. Sinon comment expliquer qu'elle se soit permise de revoir le handicap des chevaux engagés dans une course ? », se demande le parlementaire.

D'ajouter que même si cet exercice avait été effectué par un panel qui s'y connaît en la matière, la GRA a donné des directives pour pénaliser les concurrents d'un cheval en particulier qui appartient à ce magnat des paris.

Rajesh Bhagwan mentionna également que les interviews de Paul Beeby, l'ancien Head Integrity and Compliance de la GRA, publiées dans un journal hebdomadaire il y a quelques semaines donneraient une idée «du degré de pourrissement de la situation au sein de l'instance régulatrice».

Le sort de la compagnie aérienne nationale, Air Mauritius ainsi que de ses employés, a également été commenté par le député mauve. « Ils sont ni coupables ni responsables de cette situation et pourtant ce sont eux les victimes les plus durement touchées », relate-t-il.

«Alors que le gouvernement a assumé pleinement ses devoirs envers les fonctionnaires et des employés des corps paraétatiques en congé forcé en raison de la fermeture des frontières ou du protocole sanitaire en vigueur dans le pays, le gouvernement n'aurait pas dû jouer à 'pa mwa sa, li sa' dans le cas de MK » a encore affirmé le député mauve.

Plus de: L'Express

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X