Congo-Kinshasa: Affaire Matutala - La Fécofa donne raison à Don Bosco au détriment de V.Club

Alors que V.Club venait de célébrer son cinquième sacre national au championnat de la Linafoot, Ligue 1, la Fédération, à travers une commission ad hoc, vient de doucher le club vert et noir, avec la suppression de 9 points, l'issue du verdict rendu sur le dossier du joueur Zao Matutala.

C'est une actualité qui défraie la chronique sportive à côte de la toute récente démission du Constant Omari de la Fécofa. La commission ad hoc de la Fédération congolaise de football (Fécofa) mise sur pied pour se pencher sur le litige opposant le CS Don Bosco de Lubumbashi à l'AS V.Club a tranché, le 15 juin, à Kinshasa en faveur des Salésiens lushois. Dans un premier règlement de cette affaire, la Ligue nationale de football (Linafoot) avait tablé sur la bonne foi de V.Club qui a utilisé le joueur litigieux à trois reprises. Mais la commission ad hoc est revenue à la charge pour charger le club vert et noir de Kinshasa alors que V.Club avait déjà célébré le titre national. V.Club est incriminé pour avoir qualifié un joueur ayant changé d'identité.

La commission ad hoc a donc décidé « La suspension de l'ancien joueur de la KFA pour 12 mois suivie d'une obligation de regagner son club d'origine, la perte par forfait de Vita Club sur tous les matchs disputés par le joueur, ainsi que la destruction de la licence tronquée de Matutala Zola ». V.Club perd donc 9 points. Les supporters de V.Club ont initié une marche le 16 juin à Kinshasa, pour dénoncer cette décision de la Fécofa qui avait autorisé V.Club à qualifier le joueur, avant de faire volte-face à travers la commission ad hoc. Cette marche a été dispersée par la police.

Outre la peine infligée à V.Club et au joueur qui est suspendu pour une durée de 12 mois, la commission ad hoc a suspendu le président de la commission de gestion de la Linafoot, Bosco Mwehu et le secrétaire adjoint Antoine Luzizila pour trois mois pour avoir traité ce dossier avec « légèreté », ainsi que les correspondants officiels de l'AS V.Club pour la même durée.

Les conséquences des décisions de la commission ad hoc chamboulent tout dans le peloton de tête au classement du championnat national. L'AS V.Club n'est donc plus championne du Congo pour la cinquième fois. C'est le TP Mazembe qui reprend les rênes du championnat avec 66 points glanés en 29 rencontres. V.Club se voit retrancher neuf points pour se retrouver deuxième avec 64 points en 29 matchs. Maniema Union est troisième avec 63 points pour 28 matchs livrés. Mazembe ira défier Maniema Union à Kindu pour le titre, alors que V.Club est obligé de l'emporter sur Lubumbashi Sport pour totaliser 67 points. Quant à Maniema Union, deux victoires sur ses deux dernières rencontres seront synonymes de sacre national.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X