Madagascar: Alakamisy-Fenoarivo - Un père de famille blessé dans l'attaque de son domicile

La nouvelle disposition sur l'application du couvre-feu, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, à compter de 23h jusqu'à 4h du matin, ne serait pas opportun pour préserver la sécurité dans la Capitale et ses environs.

Ce qui vient de se produire dans la commune rurale d'Alakamisy-Fenoarivo, dans le district d'Antananarivo Atsimondrano, la nuit du mardi 15 juin, en est une preuve. Ce mardi vers 21h, le domicile d'un particulier dans le village de Merinarivo, 'fokontany' Antanety, dans la commune susmentionnée a été la cible d'une attaque à main armée. Une bande composée de cinq individus non identifiés et armés de pistolets de fabrication artisanale se sont introduits de force dans la maison juste au moment où la famille propriétaire s'apprêtait à dormir. Surpris, le père de famille a tenté de riposter en affrontant l'un des assaillants qui tenait un pistolet. Ayant aperçu son geste, un autre bandit a tenté de sauver son comparse en agressant le père de famille.

Durant ce temps, les autres ont procédé à la fouille de la maison avant de prendre la fuite. Bilan, trois téléphones portables et une somme de 300.000 ariary ont été dérobés. Blessé au niveau de la tête, le courageux père de famille a réussi à attraper le pistolet de son adversaire. Alertés de ces faits une heure plus tard, soit vers 22h10, cinq gendarmes conduits par le commandant de brigade de Fenoarivo se sont rendus sur les lieux du crime. Ayant appris que les malfrats se sont échappés en direction de l'Ouest, ils ont lancé l'opération de poursuite et de ratissage. Mais jusqu'ici, cela n'a donné aucun résultat. Servant de preuve matérielle, le pistolet utilisé par les bandits durant cette attaque se trouve actuellement entre les mains des enquêteurs du poste fixe de la gendarmerie, à Alakamisy, qui se charge de cette affaire.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X