Madagascar: Action sociale - L'ONG Soatoavina et l'Union africaine main dans la main

Travailler en équipe au bénéfice de tous est l'objectif de Toavina Raphaël Ramanantsoa (à gauche) et Hawa Ahmed Youssouf (à droite).

Le début d'une longue collaboration. Dorénavant, l'Union africaine accompagnera l'ONG Soatoavina dans ses actions sociales. Cette coopération a débuté par le projet « tohan'aina » de cet organisme qui consiste à partager 1.000 repas gratuits tous les mois aux nécessiteux. Dimanche dernier, les familles démunies des 'fokontany' Ankorondrano Andrefana et Tsaramasay en étaient les bénéficiaires. Cette distribution de repas chauds parrainée par la représentante de l'Union africaine à Madagascar, Hawa Ahmed Youssouf a été également appuyé par les partenaires de l'ONG Soatoavina dont l'entreprise Salaha, Jade consulting, le domaine de l'Ermitage Mantasoa, la boutique Fosa et la maison HARA Madagascar. « C'est le début d'une série d'événements à venir. C'était également une opportunité pour nous d'aller à la rencontre des plus démunis pour identifier leurs besoins afin d'apporter des solutions », selon le président de cet organisme, Toavina Raphaël Ramanantsoa .

Après cette descente auprès des familles nécessiteuses de ces deux 'fokontany', l'ONG Soatoavina et l'Union africaine projettent actuellement de mettre en place des projets structurants pour leur venir en aide. Ils s'articulent autour de deux volets : social et économique. La formation et la réinsertion professionnelle des jeunes seront mises en exergue. Toutes les procédures sont déjà en cours pour l'élaboration de ces projets ainsi que l'identification des bénéficiaires. « Nous avons toujours apporté des aides ponctuelles auprès des nécessiteux. Il est grand temps de songer aux projets pérennes pour leur autonomisation », renchérit Toavina Raphaël Ramanantsoa. Il a également fait appel à la solidarité de tous pour le soutien des actions humanitaires.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X