Madagascar: Coopération Madagascar-Iran - De nombreuses opportunités d'affaires à exploiter

Les relations diplomatiques entre ces deux pays datent de 40 ans avec l'ouverture d'une mission diplomatique à Antananarivo.

« Bon nombre de Malgaches méconnaissent l'Iran, autant que de nombreux ressortissants de ce pays situés dans une zone géostratégique en Asie, ignorent Madagascar. Cependant, les relations diplomatiques entre ces deux pays datent de 40 ans. Et suite aux études que nous avons menées depuis plus d'un an et demi d'installation dans la Grande Île, de nombreuses opportunités d'affaires méritent d'être exploitées. Il y a ainsi beaucoup de choses à faire pour renforcer cette coopération bilatérale ». Le Chargé d'affaires de l'ambassade de l'Iran à Madagascar, SEM Ali Bakhshi Hassan, l'a évoqué lors d'une conférence de presse organisée, hier, dans ses locaux à Ankorahotra.

Contacts directs. En effet, « il y a un manque d'informations pour développer cette coopération économique entre Madagascar et l'Iran. À titre d'illustration, notre pays constitue un marché potentiel de 83 millions d'habitants pour les opérateurs économiques malgaches. Les Iraniens sont très intéressés par les produits malgaches, surtout les produits agricoles tels que le cacao, la vanille, le café et l'arachide. En revanche, les échanges commerciaux entre les deux pays se passent par le biais d'autres pays intermédiaires.

Maintenant, nous sommes en train de nouer des contacts directs entre Madagascar et l'Iran pour pouvoir développer davantage ces échanges commerciaux, d'autant plus qu'un consul honoraire de Madagascar vient d'être installé à Téhéran l'année dernière. Il y a une semaine, un conteneur de cannelle a été envoyé en Iran. Un autre conteneur de vanille est déjà arrivé sur place. Et cette semaine, un conteneur d'arachide sera expédié sur le marché iranien à titre d'échantillon », a-t-il poursuivi. Dans le domaine du tourisme, il a soulevé le fait que de nombreux Iraniens sont passionnés de voyage. Et la destination Madagascar constitue une merveille qui mérite d'être découverte. Raison pour laquelle ce Chargé d'affaires iranien envisage même de faire venir des journalistes de son pays pour faire connaître la Grande Île en Iran. Des bourses d'études seront également offertes aux étudiants malgaches surtout dans le domaine du pétrole, du gaz ou de la géologie.

Des expériences à partager. Dans la même foulée, de nombreuses opportunités d'affaires pourraient inciter les Iraniens à investir dans le pays, mais les informations font défaut. « La Grande Île pourra entre autres, bénéficier des expériences iraniennes dans le domaine de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche, de la construction et de la médecine ainsi que de l'énergie afin d'assurer son développement. En effet, l'Iran est classé au 25e rang des pays les plus performants au niveau de l'économie mondiale, car il dispose d'importantes réserves de pétrole et de gaz. Nous sommes le 3e pays exportateur de pétrole et le 2e pays exportateur de gaz dans le monde. Certes, nous sommes entrés dans le nucléaire, mais cela ne sert pas uniquement dans le domaine militaire. On peut exploiter le nucléaire pour développer l'agriculture et la médecine ou pour produire de l'électricité. Des expériences que nous aimerions bien partager à Madagascar, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale », a-t-il enchaîné.

Par ailleurs, ce Chargé d'affaires iranien a saisi cette occasion pour annoncer que l'élection présidentielle se déroulera ce vendredi en Iran. « Les ressortissants iraniens résidant à Madagascar, qui comptent une vingtaine de personnes, auront le droit de voter leur président auprès de l'ambassade », a-t-il conclu.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X