Sénégal: Présidence AFP - Moustapha Niasse se retire en 2022

16 Juin 2021

Moustapha Niass ne sera plus secrétaire général de l'Alliance des forces de progrès (AFP) à partir de 2022.

Il compte laisser la place aux plus jeunes. Il a fait l'annonce ce mercredi lors de la célébration de l'anniversaire de l'AFP.

« Vous jeunes de notre pays, jeunes de notre parti, jeunes des autres partis, jeunes de l'opposition, jeunes de la société civile, jeunes des villes et des zones rurales, c'est vous l'avenir de notre pays.

J'ai dit et je redis aujourd'hui encore une fois que les personnes de mon âge sont prêtes à passer le flambeau à la jeune génération et aux jeunes cadres de notre parti : femmes, jeunes filles y comprises, hommes et jeunes. L'Alliance des forces de progrès (AFP) a enregistré plus de 600 cadres nationaux dans l'alliance nationale des cadres pour le progrès.

Parmi eux, on peut trouver 60 à 70 hommes et femmes qui peuvent, chacune et chacun à son niveau, diriger (l'AFP) à ma place. Chacun de ces cadres, bien formés depuis 22 ans, est en mesure de prendre au milieu d'une équipe et à la tête d'une équipe le présent et l'avenir de l'AFP. Ce qui ne signifie pas que les vieux que nous sommes vont partir, non.

On sera là avec vous mais c'est vous qui allez diriger dès le prochain Congrès (pour qu'on) ait une nouvelle direction, une direction jeune, une direction engagée, elle l'est déjà, une direction organisée, elle l'est déjà. Une direction qui s'ouvre à la coopération avec toute bonne volonté susceptible ou capable ou volontaire pour venir poursuivre le travail que nous faisons.

La vie de l'AFP n'est pas liée à son Secrétaire général encore moins à la vie de son Secrétaire général. C'est un mortel comme tout le monde. Nous bâtissons le parti de l'avenir. Nous bâtissons un parti qui va durer autant que Dieu le voudra », a-t-il déclaré.

Le prochain Congrès de l'AFP aura lieu en 2022.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X