Sénégal: Artisanat - Une plateforme des organisations professionnelles créée à Pikine

Pikine — La Plateforme des organisations professionnelles des artisans de Pikine (POPAP) a été formellement portée sur les fonts baptismaux, mercredi, en vue d'un meilleur essor de leur secteur d'activités.

Des représentants de près de 51 organisations d'artisans du département de Pikine ont formalisé leur nouvelle structure au cours d'une Assemblée générale constitutive tenue dans les locaux de l'hôtel de ville de Pikine.

"C'est l'aboutissement d'un forum sur l'artisanat tenu en 2017 au cours duquel, il a été question de mieux nous organiser conformément au souhait de l'autorité municipale pour pouvoir nous accompagner", a expliqué le président de la plateforme, Moussa Niang.

Il s'entretenait avec des journalistes à la fin des travaux de l'Assemblée générale constitutive de cette plateforme.

"La ville veut nous accompagner et dans cette perspective, nous devons aller très vite, nous mobiliser très vite pour arriver à des résultats pour l'essor de l'artisanat à Pikine", a-t-il ajouté.

Selon lui, la plateforme va, après sa mise en place officielle, signer une convention de partenariat avec le maire de Pikine.

Il a assuré que ce nouveau cadre va permettre aux artisans de Pikine de mieux mutualiser leurs forces pour développer ce secteur, "essentiel" dans l'économie locale.

M. Niang a salué l'engagement des artisans, marqué par un consensus tout au long des travaux de l'Assemblée générale.

Plusieurs artisans, des élus et acteurs de développement ainsi que des notables du département de Pikine ont pris part à la réunion.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X