Cote d'Ivoire: Bonne gouvernance et lutte contre la corruption - Epiphane Zoro Bi Ballo installe le premier Club d'éthique en milieu scolaire

Le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Epiphane Zoro Bi Ballo, a profité des festivités de fin d'année de l'Epp Tchotchoraff Ppu pour lancer un message sur l'intégrité et l'excellence en milieu scolaire.

L'Ecole primaire publique (Epp) Tchotchoraff Ppu de Dabou a organisé les festivités marquant la fin de l'année scolaire 2020-2021, le lundi 14 juin 2021, dans un hôtel de la ville.

Cette cérémonie dédiée à la célébration de l'excellence et du mérite a été l'occasion pour le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption, Epiphane Zoro Bi Ballo, parrain, d'installer le tout premier Club d'éthique en milieu scolaire.

« Le Club éthique fait partie des dispositifs que nous allons mettre en place au niveau de la Promotion de la bonne gouvernance, du Renforcement des capacités et de la Lutte contre la corruption. Parce qu'il y a certaines valeurs que les enfants doivent intégrer dès leur bas âge : Les valeurs de droiture, de justice, courage et d'intérêt général », a justifié le ministre.

Selon lui, ce sont des valeurs que les enfants vont développer au sein de ce Club éthique à l'Epp Tchotchoraff et dans les autres clubs du même type que son département compte installer au fur et à mesure au niveau de toutes les couches socio-professionnelles du pays.

Au-delà de l'installation de cet outil, il était également important pour le représentant du gouvernement de passer un message sur l'intégrité et l'excellence aux enfants. « Les enfants sont l'avenir de la Côte d'Ivoire. Le devenir de la Côte d'Ivoire dépendra de la qualité du système dont bénéficient les enfants aujourd'hui », a-t-il déclaré. Tout en appelant ses filleuls et tous les élèves de Côte d'Ivoire à « tourner le dos à toutes les anti-valeurs qui ne sont pas du tout productives » et dire oui à l'excellence.

Aux enseignants et inspecteurs, le ministre a rendu un vibrant hommage. Et les a appelés à « ne pas galvauder » leur métier mais d'en faire un réel sacerdoce afin de ne pas détruire la société. « Il faut arrêter cette affaire de mouton pédagogique », a-t-il dit.

A la faveur du démarrage des examens à grand tirage, Epiphane Zoro Bi Ballo veut surtout soutenir la promotion de l'intégrité et de l'excellence dans le système éducatif.

Tout en exprimant sa reconnaissance au ministre pour sa présence effective à cette célébration du mérite, la directrice de l'établissement, Charlotte Gnonbléi, a émis quelques doléances qui se résument en la construction d'une clôture pour l'établissement, d'une cantine scolaire, de l'électrification des locaux, la dotation de la bibliothèque en livres.

Des doléances que M. Zoro Bi Ballo compte analyser de concert avec sa collègue du ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation.

Les plus méritants de l'Epp Tchotchoraff Ppu (1er et 2è de chaque niveau) ont reçu des récompenses (prix d'encouragement et de meilleurs élèves de niveau) composés essentiellement de livres et de bandes dessinées. Le ministre a fait don à l'école en fête et ainsi qu'aux chefs coutumiers présents.

En retour, l'école primaire a aussi comblé le garant de la Bonne gouvernance en Côte d'Ivoire de cadeaux. Il a notamment décidé de prendre en charge tous les enfants primés lors de ces festivités, pour l'année scolaire 2021-2022.

Prestations de danses, poésie et chants ont également meublé cette célébration de fin d'année.

A La Une: Corruption

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X