Ile Maurice: Lancement du projet PAGE et du Dialogue National sur le Système Alimentaire

communiqué de presse

Le projet Partnership for Action on Green Recovery Fund (PAGE) et le Dialogue National sur le Système Alimentaire ont été lancés ce matin par l'Attorney General, ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, à la Mauritius Cane Industry Authority à Réduit.

L'événement est une collaboration conjointe du ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et des Nations unies. La coordonnatrice résidente des Nations unies pour Maurice et les Seychelles, Mme Christine Umutoni, était présente.

Le lancement a été suivi, via Zoom, par des représentants du UN Food Systems Summit Global Team et de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et de l'Agence française de développement (AFD), entre autres.

Dans son discours, le ministre a souligné que les pays insulaires sont de plus en plus vulnérables au changement climatique et aux défis tels ceux provoqués par la pandémie de la COVID-19.

Les vulnérabilités tels que les sécheresses, les crues soudaines et les perturbations des routes commerciales, nous appellent à planifier en conséquence, a-t-il déclaré.

Le ministre a observé que lors du premier confinement de 2020, le monde entier y compris Maurice, a dû faire le point sur les vulnérabilités concernant les systèmes alimentaires.

Nous devons tous revoir notre système alimentaire, la façon dont nous produisons, transformons et consommons localement, en prenant en compte la durabilité, les réseaux de distribution et la prévention du gaspillage alimentaire, soutient le ministre.

Le lancement du partenariat d'aujourd'hui, a souligné M. Gobin, est important car nous devons harmoniser nos idées et examiner les problèmes multiformes qui se posent à différents niveaux et parvenir à une position commune pour Maurice et au niveau régional.

Le ministre a exprimé sa gratitude à tous les partenaires impliqués dans les programmes de collaboration et a réitéré l'engagement du gouvernement à tous les niveaux pour participer au dialogue régional et international.

Notre survie, estime le ministre, dépend de ce que nous faisons en ce moment.

Mme Umutoni a souligné que les deux programmes se complètent et a rappelé que l'objectif de l'ONU est d'aider les gouvernements à préparer leur propre dialogue national pour le système alimentaire mondial.

Il est important, a-t-elle dit, que nous entamions une relance après la crise actuelle pour faire face à la nouvelle réalité.

Elle a souligné que le projet PAGE, grâce à la collaboration de nombreuses agences des Nations Unies, aide Maurice à examiner les stratégies et les plans pour une relance verte, juste, inclusive et durable.

Elle a en outre déclaré que le lancement des deux programmes est une collaboration importante qui va au-delà des ministères, des départements et de la nation, et est plutôt une collaboration régionale afin que nous travaillions tous vers notre but commun, qui est d'atteindre les objectifs de développement durable.

En outre, Mme Umutoni a mis en exergue la contribution de l'ONU pour l'implémentation de tels projets par le partage de connaissances et d'expertise afin d'aider les États membres à concevoir et mettre en œuvre leur vision respective.

Ce partenariat rassemblera des compétences et permettra à Maurice de concevoir et de mettre en œuvre une relance verte juste et résiliente, a-t-elle ajouté.

Selon elle, c'est beaucoup plus facile lorsque les pays dialoguent et se complètent en coordonnant et en harmonisant leurs stratégies.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X