Cameroun: Infrastructures - La touche du Génie militaire

Ce corps d'élite des Forces armées construit également des ouvrages utiles à la population à travers le territoire national.

On n'a pas fini de parler de la cérémonie de remise des clés de l'Eglise Saint Jean-Baptiste d'Olezoa et de son annexe résidentielle à l'archevêque métropolitain de Yaoundé par le Mindef, le 22 mai 2021. Un projet de l'Archidiocèse de Yaoundé pourtant réalisé à 100% grâce à l'expertise technique du Génie militaire, souvent sollicité en vue de la construction des infrastructures de qualité à un coût relativement bas. Aujourd'hui, l'espace de culte avec une grande salle de chemin de croix et un bâtiment pour hébergement se dresse fièrement dans ce quartier de la capitale, contribuant aussi bien au raffermissement de la foi des fidèles qu'à la beauté des lieux. Les travaux conçus et réalisés par le Génie militaire permettent une fois de plus aux Forces de défense de consolider le lien indéfectible Armée-Nation.

A quelques kilomètres d'Olezoa, cette fois dans l'enceinte du Collège de la Retraite, le Génie militaire est en train de signer une autre œuvre. Ici, le Capitaine de corvette Ronel Kenfouo Tiopi conduit actuellement les travaux de construction d'un immeuble R+3 destiné aux salles de classe. 1000 élèves pourront ainsi recevoir des cours dans ce bâtiment au terme des travaux projeté en octobre de cette année. L'ambiance de chantier vécue le 23 mai 2021 sur ce site est similaire à celle observée le même jour en face du ministère de la Défense, non loin de l'Hôpital militaire, où le Génie militaire bâtit le Complexe militaire des invalides. Sous le regard attentif du Capitaine Edgard Tankam, conducteur des travaux, des soldats et des civils édifient un ouvrage déjà bien avancé et qui, à terme, permettra de mieux prendre en charge les soldats blessés sur les différents théâtres d'opérations. Pendant notre passage, le site grouillait d'activités : pelleteuse, bétonneuse (camion malaxeur), chargeuse et camions effectuant diverses tâches. A notre arrivée en ce début de matinée, des militaires se livrent à des travaux d'entretien sur les engins de chantier, comme pour confirmer leur polyvalence.

Dans les autres régions du pays, le Génie militaire qui a plusieurs cordes à son arc apporte en ce moment comme dans le passé sa pierre au vaste chantier de construction des infrastructures dont le Cameroun a besoin pour se moderniser. C'est le cas à Sangmelima, chef-lieu du département du Dja-et-Lobo, région du Sud, qui dispose d'un marché moderne depuis quelques années. Bâti sur une emprise de 3,6 hectares, le complexe de 22 bâtiments flambant neufs, desservi par une route d'1,8 km et un pont-cadre d'une portée de 24 mètres, le tout construit par le Génie militaire, n'attend plus que les commerçants. Equipé entre autres de bouches d'incendie, d'un forage et de deux cuves de stockage d'une capacité de 10 000 litres chacune, ce marché également alimenté en énergie électrique avec un système hybride (solaire et Eneo), a été inauguré le 8 novembre 2019. La plaque commémorative indique que c'est le ministre de la Décentralisation et du Développement local, George Elanga Obam, qui avait procédé à l'inauguration de l'ouvrage, don du chef de l'Etat Paul Biya, et qui porte l'estampille du Génie militaire.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X