Algérie: L'activation du Conseil national de la statistique, "une démarche nécessaire" pour des informations exactes

Alger — L'activation du Conseil national de la statistique constitue "une démarche nécessaire" pour l'accès à des informations et des chiffres exacts permettant de prendre les décisions économiques et sociales adéquates, a estimé jeudi dans un communiqué, le ministère de la Numérisation et des Statistiques.

"La réactivation du Conseil national de la statistique est à même de consolider le système des statistiques auquel le président de la République, Abdelmadjid Tebboune accorde une grande importance dans son programme politique", a précisé la même source.

A ce propos, le Gouvernement avait tracé un plan d'action en se basant sur la feuille de route du ministère de la Numérisation et des Statistiques, tout en accordant une grande importance au secteur des statistiques, souligne le communiqué.

Dans ce cadre, "il était impératif de revoir l'organisation générale et la principale composante du Conseil national de la statistique pour être en adéquation avec son rythme de travail qui requiert le suivi minutieux et la publication des chiffres en permanence", a ajouté la même source.

Ainsi, les membres du Conseil sont sélectionnés sur la base des critères de compétence et d'expérience, en tenant compte de la diversité géographique, de l'âge et du sexe. La composante du conseil a été élargie aux experts en sus de ses membres désignés représentant les différents secteurs et organismes nationaux.

Pour rappel, le 45e numéro du journal officiel avait compris deux décrets exécutifs relatifs au Conseil national de la statistique. Il s'agit du décret 21-246 modifiant le décret exécutif n 95-160 portant organisation et fonctionnement du conseil national de la statistique et du décret exécutif 21-249 portant désignation des membres du conseil national de la statistique.

Le premier décret stipule que "le conseil national de la statistique comprend, outre son président, un (1) représentant de chacun des ministres concernés (la Défense nationale, l'Intérieur, les collectivités locales et l'aménagement du territoire, les Finances, l'Industrie, l'Education nationale, l'Enseignement supérieur et la recherche scientifique, l'Agriculture et le développement rural, la Santé, la population et la réforme hospitalière), dix (10) personnalités désignées par le président du conseil national de la statistique, en raison de leur qualification ou de leur connaissance du domaine de la statistique ainsi que des représentants d'organismes économiques et sociaux nationaux.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X