Algérie: Adopter une vision inclusive et participative pour faire sortir le pays de ses crises

Alger — Le président du Mouvement El Bina El Watani, Abdelkader Bengrina a appelé, jeudi à Alger, à l'adoption d'une "vision nationale inclusive" reposant sur une approche participative permettant au pays sortir de ses crises.

S'exprimant lors d'une conférence de presse animée au siège de son parti, M Bengrina a affirmé que sa formation tendait sa main à tout un chacun pour constituer "un commandos politique" dont la mission est de faire sortir le pays de ses crises multiples.

"Pour ce faire, il faut adopter une vision nationale inclusive reposant sur une approche participative loin des calculs restreints sous l'égide du président de la République en concertation avec les institutions de la République", a-t-il poursuivi.

Affichant la détermination de son Mouvement à "parachever les réformes politiques concrétisant ainsi la transition démocratique escomptée par le Hirak populaire", M. Bengrina a indiqué que "la prochaine étape sera celle du recouvrement de la légitimité des assemblées élues locales qui sont plus proches aux citoyen"

Dans ce cadre, M. Bengrina s'est engagé à ce que son mouvement œuvrera avec les différents partenaires politiques pour que le prochain Parlement "aura un rôle pivot dans le contrôle des actions du Gouvernement, le développement du système législatif et la promotion de la diplomatie parlementaire".

Concernant les résultats des législatives du 12 juin, M. Bengrina a déclaré "nous avons réussi en dépit de quelques dépassements commis à notre encontre", se félicitant du "consensus politique" pour faire réussir les élections.

Le Gouvernement doit faire face aux crises d'ordre économique et sociale, a-t-il insisté.

S'agissant des lacunes et dépassements enregistrés par sa formation, M. Bengrina a appelé le président de l'ANIE à "diligenter une enquête sur la fraude électorale".

Il a appelé également à revoir certaines délégations locales de l'ANIE, assurer des équipements de vote électronique par l'empreinte et la révision du code électorale en vue de consacrer l'égalité des chances et protéger les élections.

Les portes du Mouvement sont ouvertes à tous les élites, les cadres et les jeunes pour opérer le changement, a rappelé M. Bengrina, regrettant "la faible représentation de la femme" au sein de la nouvelle chambre basse du Parlement.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X