Sénégal: Transport de marchandises - Un acteur plaide pour une professionnalisation du secteur

Dakar — Le directeur exécutif de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), Momar Talla Kane, a appelé jeudi à une professionnalisation du secteur des transports de marchandises qui, à terme, devrait permettre aux transporteurs d'acquérir un réflexe professionnel et d'avoir une meilleure compréhension des textes réglementaires.

M. Kane s'exprimait lors d'un atelier consacré à l'élaboration d'un recueil de textes et documents de voyage applicables sur le corridor Dakar-Bamako.

Il a rappelé que ce projet "s'inscrit dans un processus entamé depuis plus de dix ans devant aboutir à un commerce libre et efficace dans la région et au niveau international [et] visant à réduire le temps et les coûts du transport des marchandises."

Dans cette perspective, il a insisté sur la nécessité d'une "professionnalisation du secteur des transports de marchandises".

Selon lui, cette professionnalisation devrait être précédée de la mise en place d'une "référence complète de tout ce qui est réglementation", afin d'instaurer un climat de "compréhension" entre les différents acteurs (Forces de défense et de sécurité, transporteurs, usagers).

Dans l'entendement du directeur exécutif de la CNES, cette professionnalisation requiert, entre autres, "la disposition d'une bonne flotte respectant les normes de sécurité (des personnes et des biens), la maîtrise de la réglementation du transport international et de gestion des coûts d'exploitation du transport."

Le corridor routier Dakar-Bamako a été retenu comme corridor pilote pour l'accroissement de l'efficacité de la circulation des marchandises et l'accompagnement dans l'effectivité de l'interconnexion des systèmes informatiques douaniers, a-t-on appris des participants.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X