Sénégal: Saint-Louis / Mise en œuvre du projet "rice agripeneurship project" par Africarice - 300 jeunes producteurs vulnérables formés dans divers module

Démarrage avant-hier, mardi 15 juin, à Saint-Louis d'une série de formation destinées à 300 jeunes productrices et producteurs vulnérables pour améliorer leur résilience à la Covid-19. C'est à l'initiative du partenariat Africarice et la Fondation Mastercard matérialisé à travers le projet "Rice Agripeneurship Project" qui prévoit 5 séances de formations. il fournira également 1000 kits de démarrage aux productrices et producteurs vulnérables ayant 1 ha ou moins et une subvention à accorder aux 100 meilleures idées de projet.

La structure Africarice et la Fondation MasterCard ont uni leurs forces pour mettre en œuvre le projet rice Agripeneurship Project (rAP) dans la Vallée du Fleuve Sénégal pour une durée de 2 ans. L'objectif est d'appuyer les productrices et producteurs vulnérables et de développer l'entreprenariat des jeunes dans la chaîne de valeurs du riz au sénégal. Ceci, afin de contribuer à l'amélioration de la résilience du pays pendant et après la crise du Covid-19.

L'objectif général de cet atelier de formation est de doter les bénéficiaires de connaissances et d'outils nécessaires pour une bonne conduite de la culture du riz en vue d'améliorer la production et assurer aussi un retour sur investissement. il s'agit en réalité de permettre aux jeunes agri-preneurs de bien connaître les différentes parties du riz et les stades de développement de la plante, bases de la formulation des bonnes pratiques agricoles ; de maîtriser toutes les bonnes pratiques agricoles et leurs périodes optimales d'application; d'identifier les dégâts et symptômes des principaux ravageurs du riz (insectes, maladies) et de connaître les méthodes de lutte appropriées; d'identifier les principales mauvaises herbes, leurs caractéristiques et les moyens de contrôle ; et d'établir un plan de production et construire un calendrier cultural.

"Le projet a trois composantes à savoir l'approvisionnement d'urgence en intrants et le renforcement des capacités des acteurs de la chaîne de valeur du riz, le développement des entreprises et l'accès au financement et au marché, et le développement et l'utilisation des technologies numériques pour l'agri-business", a dit Mandiaye Diagne, Coordonnateur du projet "Agri-preneurship Project" par ailleurs chercheur à Africarice. Il révèle également que le projet fournira 1000 kits de démarrage aux productrices et producteurs vulnérables ayant 1 ha ou moins. "Chaque kit est constitué de semence certifié, d'engrais et de coût d'irrigation pour 1 ha. en plus de l'accès aux intrants, le projet Rap prévoit d'organiser cinq séances de formations pour 300 autres jeunes agri-preneurs sur l'entreprenariat et développement personnel, la gestion intégrée de la culture du riz, la prestation de services mécanisés, la transformation et commercialisation, et la gestion de la chaîne d'approvisionnement. Pour rappel, la formation est organisée du 15 au 20 Juin et du 5 au 10 juillet.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X