Guinée: Les secrets d'une audience glaciale entre Alpha CONDÉ et Mahamat Saleh Annadif au palais Sékoutoureya.

Au pas de charge, le remplaçant du diplomate Ghanéen, Mohamed Ibn CHAMBAS, le Tchadien Mahamat SALEH Annadif, s'est rendu à Conakry. En opération commando, il est allé parlé, de vive voix au Président Alpha CONDE Alias Koro Alpha. Selon des sources autorisées exclusives parvenues à Confidentiel Afrique, l'audience était glaciale entre les deux hommes, au point que les choses ont failli se gâcher. C'est la première visite officielle du tout nouveau Représentant Spécial des Nations Unies en Afrique de l'Ouest et du Centre, le diplomate tchadien Mahamat SALEH Annadif, quelques jours seulement de sa prise de fonction.

En réalité, aussitôt après son installation, il a réuni les différents responsables de divisions politiques et sécuritaires de la représentation, afin de s'enquérir de la situation politique de la région. Mahamat SALEH Annadif a demandé un rapport exhaustif et crédible sur la situation de l'opposant guinéen Cellou Dalein DIALLO, qui fait l'objet de restrictions de ses libertés de mouvements depuis la dernière présidentielle guinéenne d'octobre 2020 sur injonction du Président Alpha CONDÉ. Son cas, assimilable à une résidence assignée a beaucoup attiré l'attention du nouveau Représentant Spécial des NU en Afrique de l'Ouest. C'est l'une des raisons principales rapporte une source anonyme à Confidentiel Afrique de son séjour en Guinée Conakry. Jusqu'aux derniers détails de cette audience, Confidentiel Afrique a eu un faisceau du contenu entre les deux hommes. Au cours de cette audience au palais Sékoutoureya à Conakry, il s'est longtemps appesanti sur le dossier de l'opposant guinéen Cellou Dalein DIALLO. Il a demandé au Président Alpha CONDÉ de desserrer l'étau sur son opposant et de lancer un dialogue inclusif pour une meilleure décrispation politique du pays. Le diplomate tchadien Mahamat SALEH Annadif a rapporté au Président Alpha CONDÉ la position des Nations Unies et les différents rapports liés aux défaillances du système électoral et aux répressions sanglantes perpétrées par les forces spéciales guinéennes durant l'élection présidentielle d'octobre 2020.

Desserrer l'étau autour de l'opposant Cellou Dalein et lancer le dialogue inclusif national

Selon des sources autorisées, le Président guinéen Alpha CONDÉ, d'un avenant déconcertant a dit qu'il avait pris bonne note. Toutefois, le locataire du palais de Conakry n'a pas dit ce qu'il comptait faire dans l'immédiat pour desserrer l'étau sur son opposant le plus charismatique et irréductible, Cellou Dalein DIALLO. Mahamat SALEH Annadif lui a réitéré la position sans équivoque de Guterres Antonio sur le dossier du chef de l'opposition Cellou Dalein et lui a bien signifié que la seule et heureuse issue de la stabilité politique en Guinée est entre les mains du Président Alpha Condé. Après le palais Sékoutoureya, le Représentant Spécial des Nations Unies, s'est rendu au domicile de Fodé Bangoura, un pachyderme du système politique guinéen, ex-Ministre et Secrétaire général de la Présidence sous feu Lansana Conté, nouvellement nommé aux fonctions de Secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X