Cote d'Ivoire: Sécurité aéroportuaire - Une cellule anti-trafic créée à l'aéroport d'Abidjan

Au terme du Conseil des ministres le 16 juin, à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a annoncé la création d'une Cellule anti-trafic (Caat), en vue de lutter contre les trafics illicites, la drogue et la criminalité transnationale.

« Le Conseil a adopté un décret portant création de la cellule aéroportuaire anti-trafic à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny. Ce décret est pris dans le cadre de la lutte contre les trafics illicites, la drogue et la criminalité transnationale », a indiqué Amadou Coulibaly.

Selon le porte-parole du gouvernement, ce décret vise à renforcer les capacités de l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny en matière de détection et de saisie de marchandises illicites.

La Cellule anti-trafic est un volet important d'un projet dénommé « Aircop ». Ce projet permet l'établissement d'une communication sécurisée en temps réel entre certains aéroports d'Afrique de l'ouest.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X