Afrique: Coupes d'Afrique de clubs - Des demi-finales avec le Maroc et le Bénin en vue

Les demi-finales aller de la Ligue des champions (C1) Espérance Tunis (Tunisie) - Al Ahly (Égypte) et Kaizer Cheifs (Afrique du Sud) - Wydad Casablanca (Maroc) ont lieu le 19 juin. Celles de la Coupe de la Confédération (C2) Pyramids FC (Égypte) - Raja Casablanca (Maroc) et JS Kabylie (Algérie) - Coton Sport Garoua (Cameroun) sont programmées le 20 juin. En ligne de mire pour ces huit clubs, les finales de C1 et de C2 respectivement programmées le 17 juillet au Maroc et le 10 juillet au Bénin.

Les Coupes d'Afrique de clubs 2020-2021 sont proches du dénouement, après deux éditions très perturbées. Les finales de Ligue des champions et Coupe de Confédération 2019 avaient été marquées par des incidents, tandis que celles de 2020 avaient été reportées à octobre/novembre à cause de la pandémie de Covid-19.

Cette fois, les signaux semblent au vert, pour peu que la situation sanitaire permette au Maroc d'abriter la finale de la C1 le 17 juillet et au Bénin d'accueillir celle de la C2 le 10 juillet.

C1 : Les Kaizer Chiefs en rêvent

Pour les Kaizer Chiefs, la demi-finale aller prévue ce 19 juin à Casablanca, a une saveur particulière. Car ils n'ont jamais disputé de finale de Ligue des champions. Du côté de Soweto, on rêve évidemment d'imiter les Orlando Pirates et les Mamelodi Sundowns, seuls clubs sud-africains à avoir gagné la compétition.

Les Amakhosi seront toutefois loin d'être favoris face à un Wydad qui les avaient écrasés 4-0 en phase de groupes, le 28 février dernier. Le WAC qui peut égaler à domicile le 17 juillet les trois sacres en Ligue des champions du voisin et rival casaoui, le Raja, en cas qualification pour la finale, le 26 juin, à l'issue de la demi-finale retour.

C1 : Espérance - Al Ahly, un clasico

La confrontation entre l'Espérance et Al Ahly s'annonce beaucoup plus indécise. Il s'agit d'un véritable clasico continental. Égyptiens et Tunisiens se sont affrontés deux fois en finale (2012, 2018) et deux fois en demi-finales (2001, 2010), notamment.

Le coach sud-africain d'Al Ahly Pitso Mosimane peut accroître un peu plus sa légende en Égypte, cet été, s'il conserve le trophée, gagné en novembre 2020 face à Zamalek, et qu'il offre ainsi une dixième levée aux Diables rouges du Caire. Pour cela, encore faudra-t-il bien négocier la demi-finale aller à Radès, samedi.

C2 : Le Raja veut se racheter

Pour le Raja Casablanca, il s'agit surtout de se racheter. Le club marocain avait été éliminé à la surprise générale au premier tour de la Ligue des champions par la formation sénégalaise de Teungueth. Ils avaient été ensuite reversés en Coupe de la Confédération. Un affront que les Rajaoui peuvent effacer en remportant cette « petite » coupe d'Afrique.

Un échec en demi-finale serait d'autant plus difficile à accepter par les exigeants supporters du Raja que les Aigles verts ont dominé deux fois (2-0, 3-0) le Pyramids FC en phase de groupes, en avril dernier. La demi-finale face au club égyptien est prévue ce 20 juin au Caire.

C2 : Coton Sport et JSK, même combat

Celle entre Coton Sport Garoua et la JS Kabylie est programmée le même jour, au Cameroun, tandis que le deuxième acte se déroulera le 27 juin. Elle vaudra le détour tant les deux formations veulent retrouver les sommets. La dernière finale continentale des Camerounais date de 2008 en Ligue des champions. Pour la JSK, c'est encore pire puisqu'il faut remonter à 1990 (C1).

Sans compter le fait que les cotonculteurs et les canaris n'ont jamais disputé de finale de la Coupe de la Confédération...

A La Une: Maroc

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X