Tunisie: Ce soir, Concert du Carthage Symphony Orchestra au théâtre municipal de Tunis - Du classique pour fêter la musique

18 Juin 2021

Un clin d'œil spécial sera fait à Camille Saint-Saëns avec l'interprétation de Wassim Makni au violoncelle de la Marche Héroïque et l'Allegro Appassionato.

Le Carthage Symphony Orchestra a pris pour habitude depuis sa création de célébrer la fête de la musique à la Bonbonnière, avec un concert inédit auxquels prennent part, également, les jeunes musiciens de l'Orchestre symphonique scolaire et universitaire (Ossu).

Cette année, le concert se tiendra, ce soir à 19h00, avec au programme des œuvres de Haydn, Mozart, Beethoven, Strauss et Verdi. Un clin d'œil spécial sera fait à Camille Saint-Saëns avec l'interprétation de Wassim Makni au violoncelle de la Marche Héroïque et l'Allegro Appassionato.

Crée en septembre 2018 par le maestro Hafedh Makni, l'orchestre s'inscrit dans la continuité des réalisations entamées par ce dernier depuis plus de dix ans au sein de l'ONT, entre autres, réunir d'anciens musiciens et choristes, qui continuent à croire à une musique exigeante et indépendante.

Composé de 36 musiciens permanents et plus de 120 choristes, le Carthage Symphony Orchestra propose souvent des œuvres du répertoire international, symphonique et lyrique, mais aussi de nouvelles créations de compositeurs tunisiens.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X