Togo: Le pionnier d'une nouvelle Afrique

18 Juin 2021

Le premier président d'une Zambie indépendante, qui est devenu l'un des plus anciens hommes d'État d'Afrique, est décédé jeudi d'une pneumonie, à l'âge de 97 ans.

Kenneth Kaunda a été l'un des pionniers de la nouvelle Afrique, lorsque les pays se sont débarrassés du colonialisme en faveur de l'indépendance des États.

Homme d'un grand charme personnel, il a été salué comme une force modernisatrice du continent malgré son rejet initial du concept de démocratie multipartite.

En tant que panafricaniste convaincu, il s'est attelé à la tâche de construire une nouvelle Zambie, libre de déterminer sa propre voie dans les affaires internationales.

Mais une mauvaise gestion économique a fait chuter sa popularité et il a été chassé du pouvoir lors d'élections libres en 1991.

Dans l'ensemble, Kenneth Kaunda a évité la plupart des conflits qui ont éclaté dans d'autres nations africaines nouvellement indépendantes et a réussi à unir les parties disparates de son pays sous son slogan "Une Zambie, une nation ».

Le président Faure Gnassingbé l'avait rencontré en mai 2017 à la faveur d'une visite officielle à Lusaka.

Il s'était déclaré très impressionné après cette rencontre, source d'inspiration et de réflexion.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X