Afrique: Nombre record de réfugiés malgré la pandémie en 2020

Le nombre de personnes fuyant les guerres, les persécutions et les exactions a atteint un record de 82,4 millions selon un nouveau rapport des Nations unies.

Selon le rapport annuel de l'Agence des Nations unies pour les réfugiés, publié ce 17 juin, le nombre de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur de leur pays, a progressé de 4% en 2020 par rapport au chiffre déjà record de 79,5 millions fin 2019.

Au total, 82,4 millions de personnes ont été contraintes de quitter leurs lieux de résidence. Un chiffre deux fois plus élevé qu'il y a dix ans, précise Aikaterini Kitidi, porte-parole du HCR à Genève.

La Covid-19 n'a pas arrêté les conflits

"2020 représente ainsi la neuvième année de hausse continue des déplacements forcés dans le monde. Aujourd'hui, 1% de l'humanité est déplacé et il existe deux fois plus de personnes déplacées qu'il y a dix ans", s'inquiète Aikaterini Kitidi.

Les facteurs qui poussent les populations à fuir n'ont ainsi pas disparu, malgré le ralenti de l'activité globale provoqué la pandémie de coronavirus. Les crises en Ethiopie, au Soudan, dans les pays du Sahel, au Mozambique, au Yémen, en Afghanistan et en Colombie ont principalement poussé les populations sur les routes.

Sans oublier la crise économique engendrée par la Covid-19. "On a vu que malgré la pandémie, le nombre de personnes fuyant les guerres, les conflits, la violence ou encore les discriminations et les persécutions n'a pas cessé d'augmenter", a déclaré Aikaterini Kitidi.

Le rapport onusien note également qu'au plus fort de la pandémie en 2020, plus de 160 pays avaient fermé leurs frontières et une centaine d'entre eux n'avaient fait aucune exception pour les personnes en quête de protection.

A La Une: Afrique

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X