Sénégal: Procès en diffamation contre Souleymane Teliko - Madiambal Diagne écope de trois mois ferme

Trois mois ferme de prison contre le journaliste Madiambal Diagne. C'est le verdict du procès en diffamation opposant le président du Groupe Avenir Communication au juge Souleymane Téliko, président de l'Union des magistrats sénégalais (UMS).

Le juge du Tribunal correctionnel de Dakar a rendu son délibéré hier, jeudi 17 juin 2021. Le journaliste Madiambal Diagne a été reconnu coupable de diffamation dans le procès l'opposant au juge Souleymane Téliko ; écopant ainsi de trois mois ferme de prison.

Toutefois, le président du Groupe Avenir communication va purger cette peine en restant «libre», le juge n'ayant pas prononcé de mandat d'arrêt à son encontre. Aussi Madiambal Diagne est-il astreint à payer une amende de 600 000 F Cfa, en plus d'une condamnation à verser 5 000 000 de F Cfa au président de l'UMS. En outre, cette décision de justice devra être publiée dans les journaux, aux frais du journaliste, sous astreinte de 100 000 F Cfa, par jour de retard.

Le journaliste Madiambal Diagne était poursuivi pour avoir «accusé» le magistrat d'avoir empoché des frais de mission indus, dans le cadre du procès de l'ancien président tchadien, Hissein Habré. Après plusieurs renvois, le procès en diffamation sur le président de l'UMS, Souleymane Téliko, pour lequel le journaliste Madiambal Diagne est poursuivi, s'est tenu le jeudi 3 juin dernier. Alors que la partie civile avait tenté d'enfoncer le président du Groupe Avenir Communication, arguant qu'il a fait du mal, surtout avec une «mauvaise foi», à Téliko, la défense avait relevé la nullité de la procédure. Après les avoir écouté, le juge du Tribunal correctionnel de Dakar avait renvoyé le délibéré au jeudi 17 juin 2021, donc hier.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X