Afrique: Hausse de cas de Covid-19 - Une troisième vague dans l'air, selon l'OMS

Selon l'organisation mondiale de la Santé, une forte hausse est notée en Afrique lors de cette seconde vague de Covid-19. En point de presse virtuel hier, jeudi 17 juin, les experts de l'Oms ont renseigné : « en Afrique, le nombre de cas de Covid-19 augmente de plus de 20 % d'une semaine sur l'autre, alors que la troisième vague s'accélère sur le continent et s'approche du pic de la première vague, qui a culminé à plus de 120 000 cas hebdomadaires enregistrés en juillet 2020, d'après de nouvelles données de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ».

L e nombre de nouveaux cas enregistrés chaque semaine, selon l'Oms, se situe désormais au-delà de la moitié du pic de la deuxième vague, qui était de plus de 224 000 cas hebdomadaires signalés début janvier 2021. Et de rappeler que la République démocratique du Congo, la Namibie et l'Ouganda ont enregistré leur plus haut nombre de cas hebdomadaires depuis le début de la pandémie.« Une hausse de plus de 116 500 cas de COVID-19 a été enregistrée la semaine se terminant le 13 juin, contre près de 91 000 cas la semaine précédente. Ceci suit un mois de hausse progressive du nombre de cas qui a fait franchir au continent la barre des cinq millions de cas.

Dans 22 pays africains - près de 40 % des 54 Nations d'Afrique - le nombre de cas a augmenté de plus de 20 % au cours de la semaine se terminant le 13 juin. Lors de cette même semaine, le nombre de décès a été en hausse de près de 15 %, pour passer à plus de 2200 dans 36 pays africains », ont renseigné les experts. Pour la directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique Dr Matshidiso Moeti, le continent noir est au milieu d'une véritable troisième vague. « La tendance à la hausse, qui donne à réfléchir, devrait pousser tout le monde à l'action. Nous avons vu en Inde et ailleurs la vitesse à laquelle la Covid-19 peut reprendre et submerger nos systèmes de santé. Les mesures de santé publique doivent être renforcées rapidement pour trouver, isoler et prendre en charge les patients, et promptement retrouver la trace de leurs contacts », a-t-elle déclaré.

En plus d'autres facteurs, l'Oms a aussi renseigné qu'un manque d'adhésion aux mesures de prévention de la transmission du virus a alimenté la nouvelle forte hausse du nombre de cas, qui coïncide avec une météorologie saisonnière plus froide en Afrique australe et la propagation de variants plus contagieux. « Le variant Delta a été signalé dans 14 pays africains et les variants Beta et Alpha ont été trouvés dans plus de 25 pays africains » a-t-elle renseigné.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X