Sénégal: Les foyers améliorés en phase test à Kédougou

Selon une étude menée par l'Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) en 2013, au Sénégal environ 86% de la population rurale utile du bois pour les besoins domestiques en énergie. Cet approvisionnement intense en combustibles représente une pression continue sur les ressources forestières nationales. Ainsi, dans l'optique d'apporter des réponses durables à cette situation le projet «promotion d'une cuisine respectueuse du climat au Kenya et au Sénégal» a été initié et entièrement financé par le Fonds Vert pour le climat.

Selon Modou Loum, responsable de l'antenne Endev Fond Vert Climat Giz sise à Tamba «ce projet a une double visée. D'abord, à travers les foyers améliorés, on cherche à atténuer les effets des changements climatiques mais aussi améliorer les conditions de vie des populations». Cette initiative vise la promotion des solutions de cuisson plus respectueuses de l'environnement est venue à son heure, car, c'est une façon de lutter contre l'air, la rareté et le retard des pluies. Selon Amadou Diop, président de la chambre de métiers de Kédougou «ce projet vient à point nommé. Car, les acteurs visés sont les forgerons et leur métier a tendance à disparaitre. Aussi, au niveau de la région, il n'y a pas assez de forgerons. D'ailleurs, nous avons parcouru presque toutes les communes de la région afin de les impliquer davantage dans ce projet».

L'ONG ENDA ECOPOP a été choisie entre autres comme entité d'exécution devant promouvoir ce projet dans cinq régions d'intervention à savoir Thiès, Louga, Matam, Tambacounda et Kédougou afin d'y soutenir la croissance de la vente des foyers améliorés en vue de contribuer à la réduction des gaz à effet serre. Toutes les stratégies qui seront déployées par ce projet seront orientées sur l'adaptation face aux changements climatiques ainsi qu'à leur atténuation et d'accélérer la transformation du marché actuel des foyers améliorés au Sénégal.

Pour sa part, le colonel Malang Kidiera du Service des Eaux et Forêts dira que «ce projet pourrait contribuer à réduire considérablement l'utilisation du bois au profit des foyers améliorés qui ont beaucoup d'avantages. Parmi lesquels la réduction des incendies causés par les débordements des foyers traditionnels pouvant brûler ainsi toutes les cases du même village qui sont construites côte-à-côte. Il y a aussi l'économie du bois et la lutte contre la désertification».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X