Ile Maurice: L'Alliance de l'Espoir demande au gouvernement de régler la facture de Betamax au plus vite

Betamax, les incidents au Parlement, la vaccination, entre autres. C'était les thèmes abordés par les leaders de l'Alliance de l'Espoir, lors d'une conférence de presse ce vendredi 18 juin, au Suffren Hotel & Marina. Paul Bérenger, leader des mauves, dit souhaiter que le gouvernement règle la facture de Betamax au plus vite car des pénalités de Rs 400,000 s'accumuleront au quotidien si les Rs 5.6 milliards ne sont pas payées.

Commentant les tensions d'hier soir au Parlement, Paul Bérenger a dénoncé la tentative d'en mêler le Directeur des Poursuites Publiques (DPP). Selon lui, c'est une plaisanterie qui a mal tourné. «Ce qui est étonnant, c'est la brutalité et les menaces de la part d'un ministre. Le ministre en question a été toléré dans le passé par le Speaker. Le plus révoltant, c'est la couverture que la MBC a accordée à la conférence de presse du ministre Bobby Hurreram», a martelé Paul Bérenger.

Nando Bodha, de son côté, a souligné le fait que les chiffres de l'emploi annoncés par le Dr Renganaden Padayachy dans son discours budgétaire ne corroboraient pas. «Le ministre des Finances parle des chiffres de l'emploi de moins de 10%. Mais ces chiffres sont supérieurs car il y a des self-employed et des travailleurs qui n'ont pas d'emploi. Ce qui suggère qu'il y a au moins 100,000 chômeurs au pays. Les demandes de licenciement au Redundancy Board montrent qu'il y a eu 230 applications des entreprises», a précisé l'ancien ministre.

Au sujet de la vaccination, Nando Bodha dit souhaiter un report de l'entrée en vigueur de la règlementation pour ceux ayant l'obligation vaccinale. «Il y a beaucoup de personnes qui ne sont pas vaccinées. Le report va permettre à plus de personnes de se rendre dans les centres de vaccination», a souligné le député indépendant. Nando Bodha réclame aussi à ce que le pays se dé-confine en douceur.

Le leader de l'opposition, Xavier-Luc Duval est, quant à lui, revenu sur la chronologie entourant l'affaire Betamax. Il a notamment évoqué son implication dans le comité ministériel qui avait validé l'octroi du contrat. L'ancien ministre du Tourisme a réitéré le fait qu'il y avait des désaccords avant que l'exercice de comparaison des prix de transport ne soit confié à une firme comptable.

Plus de: L'Express

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X