Cameroun: Karichma Ekoh - Albertina Kassoma - Le face à face

Joueuses à grand impact chez chacun des finalistes depuis le début du tournoi, elles sont appelées à impulser la dynamique victorieuse ce soir au Palais des sports de Yaoundé.

Un fait certain, les chemins de Karichma Ekoh et Albertina Kassoma vont se croiser ce soir sur le taraflex du Palais polyvalent des sports de Yaoundé. Les deux joueuses ont marqué de leurs empreintes la qualification de leurs équipes respectives en finale. Chez les Perles d'Angola, Albertina est ce qu'on pourrait appeler la tour de contrôle avec ses 1,94 m. La meilleure joueuse de la dernière CAN apporte de la hauteur autant dans le jeu offensif que défensif angolais. Focalisant l'attention, ses brèches, son jeu d'écran, son travail de sape dos au but à l'intérieur du camp adverse, offrent de de la variété dans les situations offensives. Redoutable dans la finition des attaques placées, Albertina Kassoma a terminé meilleure marqueuse (en compagnie de sa coéquipière Isabel Guialo) de son équipe en demi-finale face à la Tunisie.

Moins athlétique (1,74 m) que Kassoma, Karichma Ekoh justifie pleinement son choix de défendre les couleurs du Cameroun (elle a joué en sélections jeunes en France). Née à Clichy, en région parisienne, il y a 23 ans, l'arrière latéral gauche joue sa première compétition avec le pays de ses parents. Puissante, la championne d'Europe junior 2017 a cette faculté à percer les lignes ennemies. Combattive et communicative, Karichma Ekoh est le zeste de folie dans le jeu du Cameroun. Dans l'effectif de Serge Guebofo, c'est la Lionne ayant les meilleures statistiques en termes d'efficacité. Sa polyvalence lui permet d'être un indéniable atout offensif mais également un élément régulateur. Notamment durant ces moments où l'enjeu prend le dessus sur le jeu. Karichma Ekoh a cette lucidité d'attaquer au bon rythme et au bon moment comme sur le but de la qualification en finale contre le Congo dans les dernières minutes réglementaires.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X