Afrique: Handball/Dame - L'Angola en quête de son 14e titre continental

Luanda — L'équipe nationale féminine senior de handball affrontera son homologue du Cameroun ce vendredi à 18 heures, à Yaoundé, dans le but de remporter son 14e titre du Championnat d'Afrique.

Au Palais des Sports, il y aura deux équipes avec des objectifs totalement différents. L'Angola, reconnue comme la meilleure équipe continentale, a remporté treize des quatorze finales que le pays a disputé, n'ayant perdu qu'en 1991 contre le Nigeria, dans une compétition disputée en Egypte.

Les Camerounais sont à la recherche du titre inédit. Jouant à domicile, avec la force des spectateurs dans les tribunes, la tâche des Angolais sera difficile en raison de l'ambition et de l'opportunité qu'ont les hôtes de faire de l'histoire.

Pour atteindre la finale, l'Angola a défait le Cap-Vert (39-14) et le Congo (29-24) en phase de groupes. Par la suite, les Angolaises ont battu la RDC en quarts de finale (29-20) et la Tunisie (27-23) en demi-finales.

Le Cameroun a battu le Kenya (40-16), le Nigeria (31-19) et la RDC (26-21) lors de la phase de groupes. En quart de finale, il a écarté le Nigeria (44-14) et en demi-finale, il a éliminé le Congo (22-21).

Ce vendredi également, le Congo Brazzaville affronte et la Tunisie pour le classement de la troisième place.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X