Maroc: Matteo Salvini, chef du parti italien La Ligue - Le pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine

Le leader politique italien, Matteo Salvini, a plaidé pour une consolidation des relations sur tous les volets avec le Maroc, "en tant que pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine".

«Il faudrait accélérer et améliorer les relations avec le Maroc en tant que pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine», a souligné le chef du parti La Ligue dans une déclaration à la MAP à l'issue d'un entretien qu'il a eu jeudi à Rome avec l'ambassadeur du Maroc, Youssef Balla. Le Maroc, a-t-il poursuivi, «devrait être notre premier interlocuteur pour des raisons culturelles, économiques, commerciales, de coopération et de sécurité», notant que «c'est pour cette raison que nous n'avons pas partagé certains choix du Parlement européen et, en tant qu'Italie, nous travaillons à renforcer davantage les relations et j'espère avoir bientôt l'honneur de visiter le Maroc, car nous sommes deux pays absolument proches».

Matteo Salvini a tenu à remercier les autorités marocaines pour leurs efforts, «car, a-t-il dit, si tous les pays méditerranéens avaient la même attitude sérieuse et collaborative que le Maroc nous aurions beaucoup moins de problèmes".

Rappelant que «le Maroc a engagé vingt mille hommes et femmes dans la lutte contre la traite des êtres humains», il a mis en avant les accords de coopération absolument positifs avec le Royaume, tout en se disant «désolé pour les tensions bilatérales avec l'Espagne ces dernières semaines».

Matteo Salvini a fait observer que «le Maroc est en train de faire un parcours réussi en matière de régionalisation et de valorisation du rôle et des potentialités des régions absolument intéressant et appréciable pour l'Italie et pour l'Europe». «Avec le Maroc, il faut consolider les relations dans tous les domaines», a-t-il plaidé, rappelant que «les liens entre l'Italie et le Royaume sont historiques et devraient être renforcés».

Le leader politique italien a affirmé qu'il travaille "personnellement avec nos maires, nos gouverneurs et nos ministres pour qu'il y ait une collaboration de plus en plus étroite entre l'Italie et le Maroc, d'autant plus que la communauté marocaine présente en Italie est parmi les plus intégrées». «Donc, il y a de bonnes relations à tous les points de vue et à tous les niveaux», s'estil félicité.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X