Sahara Occidental: Ghali - Kaunda était un dirigeant puissant en faveur de la libération de l'Afrique s'en va

Des dizaines de militants vêtus de masques orange piquent près de Kenneth Kaunda Road à Durban North pour exiger que les pilleurs de fonds de Covid-19 soient emprisonnés. Ils se sont engagés à organiser des piquets similaires tous les vendredis jusqu'à ce que leurs demandes soient satisfaites.

Le président sahraoui, Ibrahim Ghali, également Secrétaire général (SG) du Front Polisario, a affirmé que l'ancien président zambien, le défunt Kenneth Kaunda était un dirigeant puissant en faveur de la libération de plusieurs pays africains, à l'instar du Sahara occidental.

"Nous nous remémorons au Sahara occidental, avec fierté, déférence et respect, ce grand dirigeant africain, le père fondateur de l'Etat de Zambie, et un des fondateurs de l'Union africain (UA), a écrit M. Ghali dans un message de condoléances adressé à son homologue zambien, Edgar Lungu.

En cette douloureuse occasion, "je tiens à vous exprimer les condoléances les plus sincères de la République sahraouie, gouvernement et peuple, et à travers vous, au gouvernement et peuple zambiens ainsi qu'à la famille du défunt et ses proches", a-t-il conclu son message.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X