Madagascar: Coronavirus - Des personnes vaccinées développent la forme grave

Quelques personnes vaccinées figurent dans la liste des personnes hospitalisées pour avoir développé la forme grave de la maladie à coronavirus.

COÏNCIDENCE ? Des personnes vaccinées contre le coronavirus ont développé la forme grave de la maladie. L'une d'entre elles est en cours de traitement dans un hôpital à Antananarivo. « Les symptômes de la forme grave sont apparus, en elle, quatorze jours après sa vaccination », confie une source. Pour les médecins qui l'ont traité, il est difficile de trancher sur son cas. « C'est difficile d'affirmer quoi que ce soit. Ce qui est probable, c'est que le patient ne s'est pas protégé comme il se doit et a contracté le virus, peu de temps après le vaccin. Sa maladie s'est aggravée par la suite », réagit un médecin.

Ceci n'est pas un cas isolé. « Quatre personnes vaccinées» ont présenté les symptômes de la forme sévère de la maladie à coronavirus, nous livre une source auprès du ministère de la Santé publique. Ces chiffres pourraient encore augmenter, le ministère de la Santé publique attend la remontée des informations au niveau de toutes les régions.

Risque accru

Le vaccin covishield devrait prévenir les formes graves de la maladie à coronavirus, si on se réfère aux nombreuses publications scientifiques sur ce vaccin. N'est-il, donc, pas efficace? « Des cas similaires ont été constatés en Europe. Des personnes ont développé la forme grave de la maladie, quelques jours après qu'elles aient reçu la première dose du vaccin. Il faut comprendre que le vaccin ne réagit pas tout de suite. Il faudra attendre environ vingt huit jours pour que les anticorps contre le coronavirus plafonnent », explique le Dr Jaurès Rabemanantena, consultant en vaccination. Selon d'autres publications, l'efficacité du vaccin sera renforcée avec la deuxième dose, dont l'administration devrait se faire quelques semaines après la première dose.

Quoi qu'il en soit, les personnes vaccinées ne doivent pas baisser la vigilance. « Les gestes barrières doivent toujours être maintenues, que ce soit le port de masque, la distanciation physique ou le lavage des mains avec du savon, surtout, dans une communauté à faible couverture vaccinale», recommande un médecin. La faible couverture vaccinale expose le pays à un risque accru de recrudescence massive des cas de Covid-19.

Plus de: L'Express de Madagascar

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X