Madagascar: Défilé militaire - L'armée affichera avec un nouveau visage

La parade militaire de la fête nationale sera l'occasion pour l'armée de montrer son nouveau visage. La nomination du nouveau chef d'état major des armées devrait accélérer l'organisation de l'événement.

Restructuration. Ce mot est l'axe central de toutes les décisions politiques et techniques relatives à l'armée depuis le début du quinquennat de Andry Rajoelina, président de la République. Un objectif qui a pris forme cette année avec la création de nouvelles entités au sein de la Grande muette.

La restructuration sera le mot d'ordre qui guidera la mise en place des éléments de l'armée durant la parade militaire à l'occasion de la fête nationale. Pour le 61e anniversaire de sa création, l'armée Malagasy dévoile son nouveau visage à la population. Si le défilé militaire du 60e anniversaire, l'année dernière, montrait une transition entre les anciens et les nouvelles structures de l'armée. Le 26 juin prochain, la Grande muette mettra pleinement en avant ses nouvelles formations.

Exit donc les régions militaires et place aux Zones de défense et de sécurité (ZDS). Au nombre de dix, les ZDS remplacent les régions militaires, une subdivision basée sur des critères administratifs. Les ZDS sont mises en place sur des bases stratégiques et géographiques. Outre l'amélioration de l'administration de l'armée, son but est surtout d'assurer son efficience dans la nouvelle vocation de la Grande muette qu'est la défense contre les menaces intérieures, telles que l'insécurité ou les catastrophes naturelles.

Attraction

Pour accentuer la nouvelle ère dans laquelle s'engage l'armée, ce sera le général Hassanaly Saifoudine, commandant de la ZDS Ikopa, qui sera le commandant d'ensemble du défilé militaire. Basée à Antananarivo, la ZDS Ikopa est principalement chargée de la région Analamanga et d'une partie des régions limitrophes. Les subdivisions de l'état major des armées, que sont l'état major de l'armée de terre, l'état major de l'armée de l'air et l'état major de la marine seront, également, marquées durant la parade du 26 juin.

Pour la première fois, l'ancien régiment des forces d'intervention (2e RFI), basé à Antsiranana, défilera sous sa nouvelle bannière qu'est la Bataillon d'infanterie de marine (BIM). L'ancien 2e RFI était composé des commandos de la marine. La BIM constitue donc, aujourd'hui, la troupe d'élite de la marine nationale. Son pendant, l'ancien 1er RFI, basé à Ivato, composée de commandos parachutistes est rebaptisé 1er Bataillon parachutiste, sous la houlette de l'état major de l'armée de terre.

Les paras du 1er RFI et les marins du 2e RFI étaient sous la houlette du Commande- ment des forces d'intervention de l'armée (COMFIA). Actuellement, la Grande muette dispose d'un Groupement de forces spéciales d'intervention (GFSI). Cette troupe d'élite, «suréquipée», est directement rattachée à l'état major général des armées. Il rassemble les meilleurs éléments des trois armes. Le passage du GFSI pourrait être l'une des principales attractions de la parade militaire.

Il est prévu que l'armée de l'air fasse, également, le show avec une chorégraphie aérienne des hélicoptères et des Cessna, au-dessus du nouveau stade Barea. Ils ont déjà donné un avant-goût durant la visite des lieux par le président de la République, mardi. Pour l'heure, rien n'est définitivement acté, du côté de l'armée, sur le scénario de la parade militaire. La seule certitude, jusqu'ici est que la restriction sera le fil conducteur. Les choses devraient, néanmoins, s'accélérer avec la nomination du nouveau chef d'état major des armées (CEMA)

Nomination du nouveau CEMA

Un conseil des ministres restreint s'est tenu par visioconférence, hier. Il a été question de la nomination du nouveau chef d'état major des armées (CEMA). Le commandement des armées est désormais confié au général Lala Monja Delphin Sahivelo. Il remplace le général Jean-Claude Rabenaivoarivelo, qui part à la retraite. Avant cette nomination en tant que CEMA, le général Sahivelo a occupé le poste de Coordonnateur général de projet au sein du ministère de la Défense nationale.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X