Maroc: L'Union africaine doit impérativement soutenir le plan d'autonomie (Mouvement sénégalais)

Dakar — L'Union africaine (UA) se doit impérativement de soutenir le plan d'autonomie dans les provinces du sud du Maroc pour une multitude de considérations, a indiqué le président du Mouvement pour un Sénégal Emergent (MOUSEM), Moubarack Lo.

"Il faut que l'Union africaine soutienne le plan marocain d'autonomie au Sahara (..) L'Organisation de l'Unité africaine, ancêtre de l'UA, a été à l'origine du problème et maintenant c'est à l'Union africaine de contribuer à résoudre le problème", a-t-il déclaré à la MAP, en marge d'un séminaire sous-régional organisé, mercredi, par l'Institut panafricain de stratégies (IPS), Think Tank sénégalais, sur le thème "Penser la Question du Sahara et promouvoir des solutions innovantes".

"Je ne comprends pas comment au sein de l'UA où plus de 70 pc des membres ne reconnaissent pas la pseudo rasd, on continue à accepter la présence de cette entité", a-t-il ajouté, estimant qu'il "faut passer à l'offensive" et soulever les vrais problèmes au sein de l'Union africaine.

Selon lui, le conflit artificiel autour du Sahara marocain occasionne d'énormes pertes aux pays de la région. "L'Algérie paie lourd avec ce conflit car les frontières sont fermées et l'intégration régionale bloquée", a-t-il dit.

"Le Maroc et l'Algérie, des pays frères qui partagent des liens de sang et des attaches culturelles et géographiques, doivent être ensemble. Au sein de l'UMA, si tous les pays du Maghreb travaillent ensemble, la dynamique économique sera boostée au Maghreb, région au potentiel très élevé, a-t-il noté.

Le séminaire de l'IPS à Dakar a connu la participation d'une pléiade d'experts, de personnalités politiques et d'éminents membres de la société civile ouest-africaine du Sénégal, du Cap-Vert, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali et la Mauritanie.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X