Cote d'Ivoire: Lutte contre la pauvreté - Deux institutions bancaires signent une convention pour mieux aider les populations

Nsia assurances vie et la Banque populaire de Côte d'Ivoire veulent mieux accompagner les populations par l'inclusion financière dans le domaine de la banque et de l'assurance.

A cet effet, les deux institutions financières ont signé une convention pour mutualiser leurs efforts dans la lutte contre la pauvreté et l'accompagnement des travailleurs, le 11 juin, à l'hôtel Pullman, au Plateau.

Selon Mme Touré Séka Nadège, directrice générale de Nsia assurances vie, le partenariat en question est une manière de contribuer et de garantir ensemble l'inclusion financière dans le domaine de la banque et de l'assurance, et à l'innovation en matière de produits et solutions pour les populations.

Ajoutant qu'aujourd'hui, la problématique d'épargne est un réel problème. C'est donc pour cette raison qu'elles mutualisent leurs efforts avec tous les partenaires qui partagent la même vision. Ce, dans l'intention de toucher le maximum de populations pour offrir des solutions innovantes et attractives.

Issa Fadiga, directeur général de la Banque populaire de Côte d'Ivoire, a indiqué pour sa part qu'il était important de pouvoir développer des stratégies et offres innovantes qui répondent aux besoins des populations en matière d'épargne et de pension de retraite.

Précisant que cette synergie d'action assure une croissance économique. Pour ce faire, elles ont planché sur la pension pour aider les travailleurs ivoiriens à sortir de la précarité pendant leurs vieux jours.

"Très souvent quand les parents arrivent à l'âge de la retraite, ils doivent attendre six (6) mois voire un (1) an et demi avant de recevoir leur pension de retraite. Nous voulons les accompagner et les soutenir, et aussi accompagner le gouvernement dans la lutte contre la pauvreté", a-t-il précisé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X