Sénégal: Saint-Louis 7 Lancement du projet de renforcement de l'accès aux foyers améliorés - « 638 724 foyers améliorés seront introduits dans le pays »

Le Projet de renforcement de l'accès aux Foyers Améliorés a été lancé avant-hier, jeudi 17 juin, dans la région de Saint-Louis avec comme cibles les femmes et les jeunes.

Ses responsables se sont fixés pour objectif d'introduire 638 724 foyers améliorés dans les régions de Saint-Louis, Fatick, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. Ses responsables s'engagent à relever trois défis à savoir la création de l'emploi, le développement de l'entreprenariat des jeunes et des femmes, la réduction des effets de gaz à effets de serre et la lutte contre la désertification.

Fatou Sarr est la coordonnatrice de Enda Energy pour la Zone Nord. C'est la Place Abdoulaye Wade de Saint-Louis qui a abrité la cérémonie de lancement du Projet de Renforcement de l'accès aux foyers améliorés (RFA) mis en œuvre par Enda énergie et ses partenaires.

Pour sa mise en œuvre, 5 régions du Sénégal ont été ciblées notamment Saint-Louis, Fatick, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. Établi sur une durée de 4 ans (2020-2024), le projet RFA prévoit une introduction de 638 724 foyers améliorés dans ces différentes régions ciblées. Il a pour cibles prioritaires, les femmes et les jeunes. La cérémonie de lancement a eu lieu en marge de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse.

Ledit projet RFA, initié par la Coopération Allemande GIZ et est financé par le Fonds Vert Climat et dont Enda est l'une des entités d'exécution accréditées, chargées de dérouler ce projet, ambitionne de soutenir la croissance de la promotion des foyers améliorés afin d'accélérer la transformation du marché actuel. Il vise aussi à modifier le comportement des ménages ruraux, et à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

À travers ce projet, Enda Énergie souhaite apporter des réponses nouvelles à cette problématique qui est une alternative viable à la réduction de la consommation du bois, de charbon et d'émission de gaz à effet de serre. Cela dans le but d'atteindre la contribution déterminée au niveau nationale (CND) au titre de la politique climatique et en réponse aux engagements internationaux de l'agenda 2030. Les autorités locales, les services déconcentrés de l'État, les groupements de femme et les associations de jeunes ont tous pris part à cette cérémonie de lancement de ce Projet RFA.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X