Congo-Brazzaville: Partenariat - Bantu culture et Congo culture avenir liés par un protocole d'accord

Les deux associations se sont engagées à travailler en synergie pour valoriser la culture congolaise dans toute sa diversité. La cérémonie de signature du protocole d'accord a eu lieu au Musée-galerie du bassin du Congo,situé dans l'enceinte du journal "Les Dépêches de Brazzaville".

Après la signature du protocole d'accord, qui est l'expression écrite de cet engagement, le président de l'association Bantu culture, Cherel Otsamigui, qui a manifesté sa joie a indiqué à la presse que son association créée le 8 décembre 2019 à Brazzaville a pour objectif d'œuvrer pour la promotion et la conservation du patrimoine culturel matériel et immatériel des peuples bantous.

« L'accord que nous signons aujourd'hui avec l'association Congo culture avenir nous permettra, dans les prochains jours, d'organiser des journées culturelles sur les données traditionnelles que compte notre pays. Ces journées seront une occasion pour nous de contribuer à la promotion de nos cultures. Car, la culture comme le disait Saïdou Nour Bokou, écrivain guinéen, c'est l'alpha et l'oméga du développement. Nous devrions être fiers de nos cultures, savoir la vivre, la connaître et la promouvoir. Elle fonde notre identité », a déclaré Cherel Otsamigui.

De son côté, Eddy Fleury Ngombé, président de l'association Congo culture avenir, pense que de ce partenariat vont naître plusieurs événements. Le premier, c'est l'organisation des journées culturelles en octobre avec sur les traditions congolaises. Puis s'ensuivront bien d'autres, a-t-il insisté. En effet, très impliqué dans la conservation, dans la promotion et l'élaboration des éléments matériels et immatériels du patrimoine culturel congolais, Eddy Fleury Ngombé a créé en 2014, avec plusieurs amoureux de la culture congolaise, l'association culture Congo avenir.

« Nous nous sommes rendus compte, le président Cherel Otsamigui et moi-même que nous poursuivons le même but, celui de promouvoir la culture congolaise et de la solidifier. Et nous avons, lors de nos échanges, retenu que c'est sur la base de nos traditions et de ce que nous avons de plus fort dans notre terroir que nous allons commencer à retravailler l'identité de notre culture », a souligné Eddy Fleury Ngombé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X