Congo-Brazzaville: CAN séniors dames de handball - Le Congo termine à la quatrième place

Les Congolaises ont été battues par les Tunisiennes (17-22), le 18 juin au palais des sports de Yaoundé au Cameroun, au terme du match de classement comptant pour la 3e et 4e place de la 24e édition de la Coupe d'Afrique des nations(CAN) de handball.

Comme en 2016 à Luanda, en Angola, le Congo se place à la 4e place de la compétition. Les Aigles de Carthage de la Tunisie, qui jouent ensemble depuis l'étape des cadettes et juniores, ont imposé leur rythme de jeu aux Diables rouges du Congo, afin de s'emparer de la médaille de bronze, synonyme de la 3e place de la compétition.

Les Congolaises qui ont suscité beaucoup d'admiration au début de la compétition ont failli lors de ce dernier match. Elles ont, en effet, manqué d'engagement sur l'aire de jeu et beaucoup péché dans la finition, car ces joueuses n'ont pas pu concrétiser presque la moitié de leur attaque. Trahies par la fatigue due au poids des précédents matchs, les Congolaises ont couru derrière le score durant toute la rencontre.

Eu égard aux mauvaises conditions de préparation de l'équipe congolaise, il est possible de signifier que les Diables rouges ont donné le meilleur d'elles et ont réalisé de l'exploit, en occupant la quatrième place de la compétition, vue qu'elles n'étaient pas favorites au départ. Sur cinq matchs joués, le Congo a remporté deux notamment contre le Cap-Vert (34-23) et le Sénégal (21-20, mais a perdu face à l'Angola (24-29), le Cameroun(21-22) et la Tunisie(17-22).

En conférence de presse, d'après match, Clein Divoko, l'une des ailières gauches du Congo, a indiqué être prête à affronter les autres défis. « C'est une peine de perdre cette 3e place. Aujourd'hui, la chance n'était pas de notre côté surtout que nous avons affronté les équipes qui travaillent ensemble depuis plusieurs années, contrairement à nous qui sommes ensemble que depuis trois mois. Nous sommes prêtre à défendre notre pays au cours des prochaines échéances », a-t-elle signifié.

Le sélectionneur de l'équipe congolaise, Younes Tatby, a abondé dans le même sens pour inviter les autorités à investir dans cette jeune équipe. Pour sa part, le sélectionneur de la Tunisie, Moez Ben Amor, qui s'est réjoui de la performance de ses joueuses, a reconnu que le handball congolais constitue le futur de ce sport au niveau africain.

La Fédération congolaise de handball et le staff technique doivent déjà oublier les péripéties de la CAN pour se focaliser sur la préparation de la Coupe du monde de la catégorie, puisque le Congo comme l'Angola, le Cameroun et la Tunisie, représentera l'Afrique dans cette compétition qui se tiendra du 2 au 19 décembre prochain, en Espagne.

Au classement général de cette CAN, l'intouchable champion d'Afrique, l'Angola (14 fois vainqueur) qui a battu le Cameroun en finale (25-15) s'est à nouveau hissé à la première place suivie du pays hôte(Cameroun), de la Tunisie et du Congo. Le Sénégal s'est contenté de la cinquième place, tandis que la République démocratique du Congo s'est placée sixième sur les onze équipes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X