Congo-Brazzaville: Environnement - Raul Mateus Paula et Marcello Della Corte visitent le Bio centre Marino-Raimondi

Opérationnel depuis fin 2018, le Bio centre Marino-Raimondi a été visité par Raul Mateus Paula, ambassadeur de l'Union européenne (UE) et Karl Rawert, premier conseiller, chef de coopération de la délégation de l'UE en République du Congo, accompagnés de Marcello Della Corte, consul honoraire de la République de Saint-Marin au Congo.

Située dans le district de Tchiamba Nzassi, à faible distance de la frontière cabindaise, la société Green Services, qui bénéficie des expertises de l'Irsen (Institut de recherche en sciences exactes et naturelles) du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique et des sociétés scientifiques de la République de Saint-Marin, a construit un Bio centre qui peut être considéré comme un modèle de traitement et de valorisation des déchets pétroliers.

Érigé sur une surface de cinq hectares, dont trois sont réservés pour des extensions ultérieures, le bio centre comporte un bloc administratif et de commodités d'hébergement et un bloc technique pour la bio remédiation. Depuis plus de deux ans, le Bio centre de Tandou Mboma traite des déchets hydrocarburés provenant de différentes sociétés de la place. Il met en œuvre des techniques de landfarming novatrices et soucieuses de la protection de l'environnement. Le consortium de bactéries fourni par B.E.A (Biotechnologie per l'Ecologia e l'Agricultura) transforme ces déchets en fertilisants biologiques.

La mission diplomatique européenne assistée du Ccnsul honoraire de la République de Saint Marin a été briefée sur le fonctionnement de l'entreprise par la direction de Green Services : Alfredo, directeur général et Sara, responsable qualité, avant que Lionel Sanz, directeur des travaux, commente la visite exhaustive du site, inclus, nouvelle activité, un poste de compostage de déchets organiques issus de la restauration.

Soucieux de la préservation de la santé de la population riveraine et de la protection de l'environnement, le bio centre assure la traçabilité des déchets traités, depuis leur collecte jusqu'à leur valorisation en passant par le tri et le traitement. Le travail méticuleux de Green Services lui a valu en 2019 une certification ISO-9001 soumise annuellement à audit de son respect des normes environnementales et de ses engagements de qualité. Dans ce même souci d'affirmer son engagement sociétal ont été réalisés deux forages d'eau dont un alimente une fontaine pour les villageois. Ces initiatives ainsi que d'autres prises par les responsables du bio centre ont été saluées par la délégation de l'UE. "Il faut continuer à sensibiliser pour amener les autorités à proscrire l'enfouissement des déchets par des textes et des mesures coercitives car l'enfouissement ne sera jamais la solution pour l'élimination des déchets quels qu'ils soient. Avec le bio centre, nous avons une solution locale, une solution congolaise qui emploie une main d'œuvre congolaise et qui bénéficie du soutien de la République de Saint-Marin. Il faut que des réformes dans ce sens soient faites et encouragées. C'est là où les pouvoirs publics ont un intérêt stratégique à interdire l'enfouissement des déchets comme cela se fait sous d'autres cieux, en Europe notamment", a dit l'ambassadeur Raul Mateus Paula et d'ajouter que» "

A la fin de la mission, les diplomates ont chaleureusement félicité la direction de Green Services, l'Irsen et la République de Saint-Marin pour cette réalisation qui contribue à aider le Congo à se débarrasser de ses déchets polluants.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X