Congo-Brazzaville: Nzila - Un spectacle de percu-contemporaine inspiré de « la Ceinture et la Route »

Le spectacle nocturne intitulé « Nzila » ou « Route » a été présenté par la Compagnie Babingui Tambour à Bacongo dans le deuxième arrondissement Brazzaville devant une assistance limitée imposée par les mesures barrières due à la Covid-19.

La lumière jaunâtre, les effets de fumée, les battements de Tam-Tam ont offert une allure esthétique assez particulière. D'autant plus que le thème, qui se résume par les échanges interculturels a tiré son inspiration de « la Ceinture et la Route », l'initiative de coopération internationale lancée en 2013 par le président chinois Xi Jinping.

Par l'intermédiaire de mouvements chorégraphiques, qui sont t l'expressionnisme et le symbolisme, exquisément exécutés, la trame de l'histoire se développe comme de la manière suivante : le protagoniste, renfermé chez soi, se lève et s'anime en répondant à l'appel du cri d'un sage qu'il voit à la télévision. Décidant de dompter sa timidité et son introversion, il démarre un voyage de découverte en traçant un chemin à suivre par ses compagnons. Il va à la rencontre des autres venant de multiples milieux culturels et finit par s'entendre harmonieusement avec eux malgré leurs différences.

Le chef du groupe Destin Zoubakela a expliqué qu'il ne serait pas difficile de deviner les liens métamorphiques entre ledit « Nzila de découverte » et l'initiative « la Ceinture et la Route », car cette dernière ne concerne pas que la coopération en matière d'infrastructures. Ce grand projet s'est bien doté d'une dimension culturelle dans la mesure où la compréhension mutuelle entre les peuples figure parmi ses cinq volets d'interconnexion. « Pour moi, la Ceinture et la Route est le chemin de l'espoir et de réussite qui unifie le monde tout en incitant les uns à échanger avec les autres pour mieux se connaître et se nouer des liens d'amitié », a souligné le chef du groupe.

Le président chinois Xi Jinping disait: « Entre différentes civilisations, la communication dépassera l'incompréhension. L'inspiration mutuelle remplacera l'affrontement et le souci de coexistence l'emportera sur le complexe de supériorité ». Cette observation faite par le président chinois trouve un écho chez Chris Babingui. Selon ce talentueux artiste qui a, dans son répertoire plusieurs fleurons, créé dans l'esprit des échanges culturels, le repli sur soi et l'obstination dans les idées reçues ne feront qu'aggraver la discrimination, la médisance et la méfiance entre les peuples et ne contribueront pas à résoudre les défis auxquels l'humanité fait face.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X