Congo-Kinshasa: Haut-Katanga - 20% des personnes vivent avec le VIH

En marge de la retraite annuelle de l'ONU/ sida RDC avec ses partenaires tenue récemment à Lubumbashi, la représentante pays de l'ONU/sida, Susan Kased, a déclaré que la province du Haut-Katanga compte près de cent dix mille personnes vivant avec le VIH-sida.

Mme Susan a fait savoir que la situation du VIH-sida dans le Haut-Katanga est préoccupante. C'est qui justifie sa présence et celle de ses partenaires dont le Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (PNMLS), du Programme national de lutte contre le sida (PNLS) ainsi que les ambassadeurs de la Suède et du Canada à Lubumbashi. « Le nombre de personnes vivant avec le VIH dans la province du Haut-Katanga est un nombre après Kinshasa le plus important dans le pays. Il y a, à peu près cent dix mille personnes vivant avec le VIH dans le Haut-Katanga. Cela veut dire alors que 20% de personnes vivant avec le VIH en RDC se trouvent ici dans la province », a-t-elle indiqué tout en ajoutant que la prévalence est le double de la prévalence au niveau national, c'est-à-dire ici la prévalence est à 2,5%. Ça se compare avec la prévalence de 1, 2% au niveau national. Mais parmi certaines populations- clés, la prévalence est beaucoup plus élevée.

A en croire cette dame citée par la radio okapi, il y a une prévalence de 18% parmi les hommes qui font le sexe avec les hommes. « Nous avons vu dans la ville de Kasumbalesa, nous avons vu les données avec une prévalence de 56% parmi les travailleuses de sexe, une prévalence de 18% parmi les hommes qui ont le rapport sexuel avec les hommes. Donc, ici dans le Haut-Katanga, la situation est très importante et c'est pour ça que nous sommes venus », a-t-elle dit.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X