Congo-Brazzaville: Gospel - Mireille Mbudi fait une reprise d'Edo Bumba

Nzambe natondi yo, le tube de l'ancien sociétaire des Studios Sango Malamu sorti à la fin des années 1990, remis au goût du jour, est disponible sur YouTube depuis le 12 juin.

« Nzambe natondi yo est un cantique que j'aime bien. Il me replonge dans les belles années Sango Malamu ». Avec un brin de nostalgie elle reprend : « J'avais acheté un petit poste de radio que j'avais dans ma chambre, de sorte à pouvoir l'écouter tous les jours dès que j'avais du temps libre. Je suivais beaucoup la radio Sango Malamu qui accompagnait mes journées », a affirmé Mireille Mbudi au Courrier de Kinshasa. Et d'ajouter : « J'ai été personnellement contacté par Edo Bumba qui m'a félicitée et remerciée d'avoir fait la reprise de son morceau qui est toujours aussi édifiant pour moi ». En effet, notons que Nzambe natondi yo est sorti vers la fin des années 1990 et rappelle pour ainsi dire les années de gloire des Studios Sango Malamu.

Le tube d'Edo Bumba fait partie des chansons produites au sein du Ministère chrétien dirigé par Jim Sawatsky à partir de son fameux studio d'enregistrement. Il était alors composé d'une équipe chevronnée de jeunes chantres. Edo Bumba, Koool Matope et surtout Runo Mvumbi sont les noms qui ont marqué l'univers du gospel en plein milieu des années 1990 à travers l'orchestre Sango Malamu. Lancé en 1994 en même temps que la radio, il a présenté le gospel sous un nouveau jour. Les Studios Sango Malamu ont ainsi contribué à sa large diffusion et sorti du cadre conventionnel des églises où il était cloisonné. Ce qui lui a permis de trouver sa place dans l'univers musical et prendre ses marques en dehors des lieux mortuaires auxquels il était réservé à l'époque.

Un album sur le marché

Nzambe natondi yo est le second titre mis en ligne par Mireille Mbudi cette année. En effet, il a été précédé par Nazala ya yo sorti il y a un mois sous le label PBB Studio. Chanté en featuring avec Jimmy Muamba, cette composition personnelle de la chantre totalise à présent 5 300 vues sur YouTube. C'est dire que les mélomanes apprécient bien sa musique qu'ils apprennent à connaître au fil des titres.

Après avoir bâtie sa notoriété comme comédienne, c'est depuis 2018 que Mireille Mbudi s'est véritablement mise à la chanson. En décembre 2018, plusieurs personnes ont été surprises de la découvrir au micro à travers son premier album Ma raison de vivre. L'opus lui a donné l'occasion de révéler cette autre casquette jusqu'alors méconnue du grand public. Pourtant, nous a-t-elle dit, « je chante depuis toute petite ». Citée parmi les actrices populaires du théâtre congolais de sa génération, elle a décidé de revenir à ses vieilles amours après avoir « mûri », nous a-t-elle affirmée. « Maintenant que j'ai une bonne assise, je sais comment planifier mon agenda de travail de sorte que je peux à la fois faire du théâtre et chanter sans que cela ne me perturbe », a-t-elle expliqué. Et d'affirmer encore au sujet de sa nouvelle profession : « J'ai plusieurs autres titres en gestation ». Les huit premiers titres et les deux actuels en promotion marquent juste pour ainsi dire le début de sa carrière musicale naissante menée avec une équipe d'accompagnement qu'elle s'est déjà constituée en prévision de productions scéniques à venir.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X