Congo-Brazzaville: Enseignement technique - Les candidats passent l'examen d'entrée dans les écoles professionnelles

Le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé, a lancé à Brazzaville, le 17 juin, les épreuves du concours direct d'entrée dans les écoles de formation professionnelles.

L'objectif que vise le ministère est de se rendre compte de l'effectivité du démarrage des épreuves des concours qui vont se dérouler du 17 au 19 juin, sur toute l'étendue du territoire national.Le concours regroupe les candidats professionnels et les étudiants. Brazzaville à elle seule compte plus de sept cent soixante seize candidats, toutes filières confondues. Ils sont repartis dans deux centres.

Le ministre a exhorté les candidats au travail et au bon sens. « Chaque candidat qui s'est inscrit au concours s'est bien préparé pour affronter les épreuves. Si une fois la chance de s'admettre ne vous sourit pas, ayez le courage de reprendre l'année prochaine, parce que ce n'est pas la fin de la vie », a-t-il indiqué, avant de poursuivre: "De grâce, ne perdez pas votre argent à corrompre les enseignants" . Aux enseignants, le ministre a insisté sur les actes d'antivaleur qui n'honorent pas le système éducatif.

Les candidats ont planché sur plusieurs matières : la santé publique; la gestion des affaires financières; la rédaction; pédagogie et bien d'autres. Profitant de l'occasion, une candidate ayant requis l'anonymat a affirmé avoir entamé son examen dans la quiétude. « Je suis une infirmière à la consultation préscolaire pour m'occuper de la vaccination des enfants. Cette année, j'ai décidé de me présenter au concours dans le but de changer l'option pour devenir une secrétaire d'administration sociale », a-t-elle indiqué.

Le directeur général de l'Enseignement professionnel, Lia Christophe a souligné, de son côté, la disposition brassée des candidats afin d'éviter toute communication entre candidat pendant le déroulement de l'examen.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X