Cote d'Ivoire: Superdivision - La Soa veut jouer les trouble-fêtes

Les deux dernières journées de la compétition seront très disputées.

Il ne reste plus que deux journées avant la fin de la Superdivision. Après les 4 premières journées, toutes les quatre équipes gardent leurs chances intactes de remporter le titre 2021.

Vainqueur du Fc San Pedro, jeudi, lors de la 4e articulation, la Soa s'est relancée dans la course et ne compte que deux points de retard sur les deux leaders (Asec et Afad) qui totalisent chacun 6 points. Même si reconquérir le titre sera très difficile pour les Militaires, les joueurs du coach Traoré Siaka dit Gigi sont prêts à jouer leur va-tout et les trouble-fêtes dans cette compétition.

Ce dimanche, ils seront face aux Mimos à l'occasion de la 5e et avant-dernière journée. Un match piège pour les Jaune et Noir qui ont frôlé la défaite, jeudi, face à l'Afad. C'est un avertissement sans frais pour les protégés de Julien Chevalier qui redoutent un autre faux pas. « Contre l'Asec, toutes les équipes jouent leur va-tout », a expliqué Julien Chevalier.

A l'aller, les Mimos avaient battu la Soa (2-0). Ce sera donc le match de la renche pour les Militaires qui savent qu'en cas de succès, ils pourront rêver au titre. L'Asec, elle, serait à 90 mn du sacre et aura son destin en main si elle remporte la rencontre.

Dans l'autre opposition de cette 5e articulation de la Superdivision, l'Afad et le Fc San Pedro vont se livrer un gros duel. Une occasion rêvée également pour les Pétruciens de prendre leur revanche sur les Afadistes qui les avaient battus au match aller (1-0).

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X