Ile Maurice: Saisie record de drogue - Gro Samuel, «distributeur principal» de drogue

Le réseau tentaculaire des frères Gurroby se délite lentement mais sûrement. Cette semaine, deux nouvelles arrestations sont survenues dans l'affaire de la saisie record de 243 kg d'héroïne et 26 kg de haschich Il s'agit de Jean Lucandro Prudence, connu comme Gro Samuel et Geoffrey Kurson Imbe, au pseudonyme Jean Jeffrey. Ils sont âgés de 21 ans et de 24 ans respectivement et habitent Baie-du-Tombeau. Après leur arrestation lundi dernier, ils font face à une accusation provisoire de trafic de drogue avec circonstances aggravantes et ont été détenus in communicado pendant 48 heures avant d'être traduits en cour. Parmi les deux, c'est Gro Samuel, le «lieutenant» des Gurroby, qui intéresse le plus les enquêteurs... Gro Samuel est loin d'être un anonyme dans le milieu de la drogue. En peu de temps, il a gravi les échelons et selon les informations disponibles, il ne fait partie d'aucun réseau. Il évolue en solo mais est associé à plusieurs autres groupes de trafiquants.

La question qui reste pour l'instant sans réponse est comment s'est-il associé aux Gurroby ? Les enquêteurs espèrent qu'il apportera des réponses lors de son interrogatoire. Toujours est-il qu'il a été établi que c'est bien lui, qui a transporté la drogue vers Pointe-aux-Cannoniers à bord de la voiture du policier Kevin Joumont. Dans un premier temps, le téléphone de ce nouveau suspect sera passé au crible afin de retrouver la communication où il est question d'organiser le transport du colis. L'idée est d'établir son point de contact au sein de la famille Gurroby.

Le moment de «gloire»

Tout démarre il y a trois ans, lors du passage d'un navire en provenance de Madagascar à Port-Louis. Gro Samuel avait récupéré un colis de drogue assez important. «C'est là qu'il s'est fait un nom. Limem distribiter prinsipal, li gagn kontak direk ek Big Boss. Li vann par kilo ek ban revander. Banla ran kont ek li» avance une source proche du dossier. Mais il a toujours réussi à naviguer sous les radars. Jusqu'à son arrestation par une équipe l'Anti Drug Smuggling Unit (ADSU) de la Metropolitan Division sous la supervision de l'Inspecteur Mohes lundi dernier. Pour échapper aux surveillances, il changeait souvent de voitures et de villas. De plus, son stock s'écoule toujours très vite et une fouille n'aurait servi à rien. Et l'argent ? «S'il a enterré 300kg de drogue, il ne serait pas surprenant d'apprendre qu'il a aussi enfoui des sommes astronomiques sous terre» répond-on du côté de la police. Il a créé son réseau en s'entourant de jeunes, qui voulaient s'enrichir rapidement. C'est d'ailleurs de cette manière que Jean Jeffrey s'est retrouvé dans son sillage et est devenu son bras droit. Un autre membre de ce groupe, nommé Damien, est actuellement recherché.

En sus de son association avec les Gurroby, Gro Samuel a été un maillon important dans le blanchiment d'argent. Il faisait partie de l'équipe sac à dos qui avait pour but de passer l'argent des Gurroby à la lessiveuse au Champ-de-Mars en comptant sur des bookmakers véreux, qui acceptaient de vendre des tickets gagnants contre une commission.

Enter Kevin Joumont

Le policier a été un contact privilégié de Gro Samuel. Kevin Joumont était un Field Intelligence Officer et à ce titre, il recueillait beaucoup d'informations sur le terrain. Il les transmettait ensuite à Gro Samuel. Kevin Joumont était surveillé par l'ADSU depuis un certain temps. Est-ce Gro Samuel qui a financé sa luxueuse demeure à Albion ? L'enquête le dira...

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X