Angola: Le pays entame un nouveau mandat au Conseil de la FAO

Luanda — L'Angola entame un nouveau mandat de trois ans en tant que membre du Conseil de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), en janvier 2022.

L'élection du Conseil, composé de 49 pays, a eu lieu jeudi, lors de la 42e Conférence de la FAO, qui s'est tenu du 14 au 18 juin, par visioconférence.

Le Conseil est un organe exécutif de la FAO, chargé d'approuver les mesures proposées par le Directeur général de l'organisation.

Le Néerlandais Hans Hoogeveen, qui était le représentant du Royaume des Pays-Bas auprès des agences des Nations Unies à Rome et également président du Comité du Programme de la FAO, a été élu Président du Conseil de cet organe.

Il a occupé divers postes au sein des ministères des Affaires économiques et de l'Agriculture et de la Qualité des aliments de son pays et est considéré comme un promoteur de l'agriculture et de la pêche durables, de l'alimentation et de la sécurité mondiale.

La représentante permanente de l'Angola auprès de la FAO, l'ambassadrice Maria de Fátima Jardim, dirige la délégation angolaise à la 42e Conférence de la FAO, qui analyse également les rapports régionaux d'Afrique, d'Asie et du Pacifique, d'Amérique latine et des Caraïbes, d'Amérique du Nord, d'Europe et du Moyen-Orient , ainsi que le Comité de la sécurité alimentaire mondial, entre autres.

La FAO a une coopération étroite avec l'Angola, depuis que le pays a rejoint l'Organisation en 1977. En 1982, le fonds a établi sa représentation dans le pays et, depuis lors, il collabore aux programmes gouvernementaux d'aide d'urgence, de réinstallation des familles des communautés rurales et dans la fourniture d'intrants agricoles pour la production alimentaire.

Créée en 1945, à Québec (Canada), la FAO est une agence des Nations Unies dont l'objectif est d'éradiquer la faim et la pauvreté au niveau mondial.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X