Sénégal: Académie de Pikine Guédiawaye - .529 enfants enrôlés grâce aux classes passerelles

19 Juin 2021

Dans la banlieue de Dakar, précisément dans l'Académie de Pikine-Guédiawaye, le nombre d'enfants hors système est très significatif. C'est pourquoi, dans le cadre d'une stratégie d'inclusion, l'académie a créé, en 3 ans, 60 classes passerelles. Elles ont permis d'enrôler 1.529 enfants déscolarisés dans le système éducatif.

L'école élémentaire El Aliou Gadiaga, dans la commune de Ndiarème Limamoulaye, a reçu, avant-hier, la visite de la représentante-résidente de l'Unicef à Dakar. Silvia Danailov a été accueillie par les autorités académiques, scolaires, administratives et territoriales. Elle était venue échanger avec la communauté éducative sur l'importance de l'éducation et de la formation des jeunes. Mme Danailov a saisi l'occasion pour souligner l'importance des classes-passerelles et leur pertinence dans la récupération ou l'intégration dans le système des enfants déscolarisés ou non scolarisés. «Les classes passerelles sont une initiative réussie. Elles ont permis aux jeunes garçons et filles, non scolarisés ou déscolarisés, âgés entre 6 et 12 ans, de pouvoir intégrer le système scolaire», a déclaré la représentante résidente de l'Unicef.

Dans l'Académie de Pikine-Guédiawaye, 60 classes passerelles sont ouvertes entre 2018 et 2021. Elles ont permis d'enrôler 1.529 enfants, a révélé l'Inspecteur d'académie, Gana Sène. Cette performance est réalisée grâce à l'accompagnement de l'Unicef, a-t-il indiqué. Les enseignants qui tiennent ces classes ont bénéficié également de plusieurs sessions de formation et des dotations en matériels didactiques et sportifs dans le cadre de l'accompagnement de l'Unicef. M. Sène s'est félicité du «partenariat dynamique et constructif entre l'Unicef et le ministère de l'Education nationale». Il a exhorté à la vigilance pour éviter les risques de décrochage, car, dit-il «les contraintes et les menaces sont là et elles sont multiformes». Silvia Danailov a réitéré l'engagement de l'Unicef à soutenir davantage cette initiative réussie.

Au nom des populations de cette circonscription académique, le Maire de Ndiarème Limamoulaye, Baidy Sèye, ainsi que les enseignants se sont tous félicité de la pertinence des classes passerelles. Ils ont sollicité l'augmentation de leur nombre dans cette partie de la banlieue dakaroise.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X