Sénégal: Employabilité - Un acteur économique rappelle l'importance de l'inclusion financière

Dakar — Le président de l'Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois-Jappo), Idy Thiam, a rappelé, samedi, l'importance de l'inclusion financière dans la résolution de la problématique de l'employabilité au Sénégal, insistant sur le rôle du secteur privé dans l'investissement et l'accès au financement en faveur des jeunes et des femmes.

"Pour que le défi de l'employabilité des jeunes soit relevé, il faut une inclusion financière et que les acteurs du secteur privé procèdent à des investissements, pour permettre aux jeunes d'avoir de l'emploi", a-t-il préconisé.

M. Thiam intervenait lors de la cérémonie d'ouverture du comité directeur de l'Unacois-Jappo sur le thème : "Inclusion financière et développement de l'emploi dans le cadre de la mise en oeuvre du PAP2A pour la relance économique du Sénégal".

Il estime que c'est aux investisseurs de participer à la création d'emplois dans le pays, tout en rappelant que "les chefs d'entreprise ont le rôle de satisfaire les besoins du Sénégal en termes d'emplois".

"Cela doit aussi aller avec une inclusion financière pour que le défi de l'emploi soit relevé", affirme le président de l'Unacois-Jappo.

Pour lui, les autorités aussi ont l'obligation de se soucier des jeunes et des femmes, qui représentent le plus grand nombre de demandeurs d'emploi au Sénégal.

Idy Thiam invite les acteurs économiques à promouvoir la stabilité, à travers leurs activités commerciales. "Nous avons tous un rôle à jouer dans la stabilité et la paix sociale du pays. Les acteurs du secteur privé, de la société civile et les politiciens sont tous concernés par la préservation de la paix", a soutenu Idy Thiam.

Venu assister à cette rencontre au nom du Club des investisseurs du Sénégal (CIS), Babacar Ngom, Président Directeur Général de SEDIMA, rappelle que " le développement économique du pays passe par la paix sociale".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X