Afrique du Nord: L'UE mobilise 20 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur des populations vulnérables

communiqué de presse

Bruxelles — - La Commission a annoncé ce jour l'octroi de 20 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur de l'Algérie, de l'Égypte et de la Libye. Cette enveloppe aidera les populations les plus vulnérables touchées par les crises politiques de longue date qui sévissent dans la région, à savoir la crise des réfugiés sahraouis en Algérie, vieille de plus de quarante ans, la crise volatile en Libye et la crise des réfugiés et des demandeurs d'asile en Égypte.

Janez Lenarčič, commissaire chargé de la gestion des crises, a déclaré à ce sujet: «Des millions de réfugiés, de migrants et de demandeurs d'asile, mais aussi de personnes déplacées à l'intérieur de leur pays, de rapatriés et de communautés d'accueil ont désespérément besoin d'une aide humanitaire en Afrique du Nord. L'an passé, la pandémie de COVID-19 a encore exacerbé des conditions de vie déjà épouvantables dans la région. Cela englobe notamment la crise oubliée des réfugiés en Algérie, où près de 80 % des réfugiés dépendent de l'aide humanitaire pour leur apport alimentaire quotidien minimal. L'assistance fournie par l'UE aidera les plus vulnérables à couvrir leurs besoins élémentaires, tels que l'accès à une protection et à l'éducation, entre autres.»

Sur les 20 millions d'euros de financement:

9 millions d'euros soutiendront les réfugiés sahraouis en Algérie sur les plans alimentaire et nutritif et pour l'accès à l'eau potable. Ils aideront aussi les plus vulnérables à accéder aux soins de santé et à l'éducation.

6 millions d'euros aideront les personnes extrêmement vulnérables en Libye à accéder aux soins de santé, à l'éducation, à des abris et à des services de protection, ainsi qu'à couvrir leurs besoins élémentaires.

5 millions d'euros aideront les réfugiés et demandeurs d'asile vulnérables en Égypte à accéder à des services de protection et à l'éducation, ainsi qu'à couvrir leurs besoins les plus élémentaires.

Toute l'aide humanitaire de l'UE est fournie en partenariat avec les agences des Nations unies, les organisations internationales et les ONG. Elle est fournie dans le respect des principes humanitaires d'humanité, de neutralité, d'impartialité et d'indépendance.

Contexte

L'UE est l'un des principaux donateurs humanitaires en Afrique du Nord. Elle a adapté sa réponse en la dotant de moyens financiers accrus depuis le début de la pandémie de coronavirus.

En Algérie, le conflit politique vieux de quatre décennies concernant le Sahara occidental a entraîné la dépendance de dizaines de milliers de réfugiés sahraouis à l'égard de l'aide humanitaire. Depuis 1993, l'UE a versé 268 millions d'euros d'aide humanitaire afin d'améliorer la situation des réfugiés sahraouis, victimes de ce qu'il est convenu d'appeler une «crise oubliée».

Depuis 2011, l'Union européenne a alloué plus de 81 millions d'euros d'aide humanitaire aux populations vulnérables en Libye, afin de faire face aux besoins les plus urgents dans ce pays. Des années de conflits, exacerbés par une économie en ruine et la COVID-19, ont épuisé les capacités de réaction des populations. Nombre de Libyens, de réfugiés et de migrants ont perdu leurs moyens d'existence et le système de santé du pays est sur le point de s'effondrer.

En Égypte, l'UE a mobilisé 26,9 millions d'euros depuis 2015 en faveur des plus vulnérables parmi les réfugiés, les demandeurs d'asile et les communautés d'accueil égyptiennes. Les réfugiés et les demandeurs d'asile en Égypte font face aux défis posés par une situation où l'état de réfugié se prolonge dans un environnement urbain appauvri. Ils sont en proie à des difficultés en matière de protection, sont confrontés à des obstacles pour couvrir leurs besoins élémentaires et disposent de moyens de subsistance précaires. La moitié environ des réfugiés et des demandeurs d'asile du pays sont des Syriens, les autres provenant pour la plupart de plusieurs pays de la Corne de l'Afrique, dont le Soudan et le Soudan du Sud.

La Commission européenne fournit en outre une aide humanitaire de 100 millions d'euros pour soutenir le déploiement de campagnes de vaccination dans des pays d'Afrique dont les besoins humanitaires sont critiques et les systèmes de santé fragiles.

Copyright Union européenne, 1995-2021

SOURCE Commission europénne

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X