Sénégal: Drépanocytose - Plaidoyer pour un programme national

19 Juin 2021

Au Sénégal près de 1800 enfants naissent chaque année avec la forme SS de la drépanocytose au Sénégal. L'information a été donnée ce vendredi, par le docteur Indou Déme, coordonnateur de l'unité de soins ambulatoires de la drépanocytose.

Il déplore que le Sénégal ne dispose pas de programme national pour cette maladie touchant 10 % de la population du pays.

« La meilleure stratégie reste la prévention notamment le dépistage précoce qui ne peut se faire que si tout le monde est informé et engagé », a estimé Docteur Indou Dème Ly qui intervenait lors de l'atelier de mise à niveau des journalistes sur la drépanocytose.

Donnant les statistiques, elle informe que son département accueille chaque jour 20 à 25 enfants et adolescents dans cette unité de soins et 211 nouveaux cas ont été détectés en 2020. « Tous les enfants que nous suivons sont au nombre de 3086 enfants âgés de trois mois à 16 ans même nous des jeunes âgés de 20 ans », a ajouté la pédiatre.

La drépanocytose « est une maladie génétique et héréditaire où l'hémoglobine A est remplacé par un autre anormal nommé S et qui se manifeste avant l'âge de deux ans chez l'enfant par une tuméfaction des membres supérieurs et inférieurs et une coloration jaune des yeux, explique-t-elle sur la définition de la pathologie.

Pour le moment, il n'y a pas de traitement disponible au Sénégal car la greffe de la moelle épinière n'existe pas encore au Sénégal.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X